• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Au Sel de Bretagne, un séjour digital détox, bien malgré soi

Au Sel de Bretagne, un séjour digital détox, bien malgré soi
Vivre sans téléphone ni Internet. Cela relève défi. Et si les séjours digital détox sont bien appréciés en vacances, c’est franchement désagréable lorsqu’on travaille. Et c’est ce qui arrive aux habitants de Sel-de-Bretagne suite à un vol de câble. - Séverine Bourgault, JM PIron

Vivre sans téléphone ni Internet. Cela relève défi. Et si les séjours digital détox sont bien appréciés en vacances, c’est franchement désagréable lorsqu’on travaille. Et  c’est ce qui arrive aux habitants de Sel-de-Bretagne suite à un vol de câble.

Par Stéphane Grammont

Pas de téléphone, pas d’internet. La cure 100% digital détox. C'est le lot des habitants de la commune de Sel-de-Bretagne, au sud de Rennes.

Ils sont privés de moyens de communication depuis dimanche, suite à un vol de câble téléphonique, on tente de s'organiser pour palier à ce manque d'outils, aujourd'hui indispensables.

A la mairie, c'est le branle-bas-de combat. Après trois semaines de congés, pour Sophie Fontaine, privée d'Internet et de téléphonie fixe, la reprise est plutôt brutale.

«  Je ne peux pas faire de retraits d’argent pour les gens » explique cet agent administratif, qui gère également l’agence postale, « je ne peux pas rechercher des suivis de courriers non plus ».

En cause : le vol de câble téléphonique, dérobés dans la nuit de samedi à dimanche, entre les communes du Sel-de-Bretagne et de Saunières. 900 mètres de câbles en cuivre disparus, privant ainsi les 1000 habitants de téléphone et d'Internet. Un larcin lucratif et plutôt bien organisé.

Selon l'exploitant, le réseau Orange, pas de retour à la normale avant la fin de semaine. Reste le téléphone portable, quand le réseau le permet, ou encore le recours au traditionnel courrier.

Sur le même sujet

Réaction des équipes de l'école primaire

Les + Lus