Dinard : le lycée hôtelier se met au drive

Pour faire face à la fermeture des restaurants, les jeunes du lycée hotelier de Dinard proposent leurs plats à la vente à emporter. Des bocaux qu'ils confectionnent en cours, et que les étudiants vendent tous les midis, avec succès !

Des bocaux à emporter, fabriqués par les élèves du lycée hôtelier de Dinard.
Des bocaux à emporter, fabriqués par les élèves du lycée hôtelier de Dinard. © France3 Bretagne. Christophe Rousseau

Pour dresser leur estouffade de boeuf, pas d'assiette pour ces élèves du lycée hôtelier de Dinard, mais des bocaux. 

Avec la fermeture des restaurants, c'est en vente à emporter que les jeunes cuisiniers font découvrir leurs plats. Une première expérience en cuisine, qui s'adapte aux normes actuelles.

 Maelgane Vandenbossche, élève de Terminale CAP cuisine explique: "Ca nous apprend le travail en équipe, comment ça fonctionne avec les traiteurs et les restaurateurs!"
 

Vente à emporter tous les midis 


Un système de vente à emporter que le lycée a mis en place il y a 3 ans. A l'origine uniquement le vendredi. 

Face au développement généralisé du click and collect en restauration, le système est maintenant proposé tous les midis. 

 

Ce concept de vente à emporter émerge dans nombreux établissements du fait de la crise sanitaire. Ainsi, nous préparons nos élèves aux méthodes futures de la restauration car il y aura de plus en plus de clients qui mangeront hors des restaurants en extérieur ou avec des plats à emporter pour la maison.

Jean-Pierre Boudin maître de cuisine au lycée hôtelier de Dinard


 

Chaque jour ce sont donc une cinquantaine de bocaux qui sont proposés à la vente, fruits des exercices en cuisine. 

En vitrine, à côté du boeuf, une blanquette au lait de coco ou encore un plat de canard et les clients apprécient.

 

C'est bien de faire travailler des jeunes et puis ici, en plus du savoir-faire, il y a beaucoup de gentillesse et de disponibilité. En plus, les prix sont avantageux, les plats changent chaque jour et il y a un bon choix entre les poissons et les viandes. C'est une excellente idée.

Annie Lemaître cliente régulière

 

En attendant de rejoindre les cuisines des restaurants et de se lancer dans la carrière, l'exercice séduit à la fois les élèves et la clientèle.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie économie covid-19 société