Elections régionales 2021 en Bretagne. En tête en 2015, à Radenac, le Rassemblement National marque le pas

Marine Le Pen était arrivée en tête en second tour dans cette commune d’un peu plus de 1000 habitants, avec 53,41 % des voix. Pour ce premier tour des élections régionales, le Rassemblement National arrive en tête. Mais comme dans toute la région, Il marque le pas.

Un bulletin du rassemblement national au dépouillement - FTV
Un bulletin du rassemblement national au dépouillement - FTV © Un bulletin du rassemblement national au dépouillement - FTV

Ambiance dans la salle du dépouillement de Radenac, dans le Morbihan. Bien sûr, les bulletins pour Gilles Pennelle, tête de liste du Rassemblement National, sont nombreux à sortir de l’urne.

Mais parmi les 733 inscrits sur les listes électorales de la commune, ils sont moins nombreux que lors du précédent scrutin à donner leur voix au parti de Marine Le Pen.

"On voit que le Rassemblement National ne progresse plus chez nous" constate  Bernard Le Breton, le maire centriste de Radenac, "il avait fait 41 % en 2015, il baisse à 34 %, donc on voit qu’il y a un effet de repli."

Avec 34,22 % des voix, Gilles Pennelle arrive tout de même en tête au premier tour, devant Thierry Burlot, qui compte 15,5 % des voix.

"C’est un vote sanction, les gens ne sont pas contents" estime un habitant de Radenac, "ils peuvent voter Mélenchon ou un autre, pour les extrêmes. Pour redresser la barre."

"Le revenu moyen n’est pas des plus élevé, on n’a pas de commerces, on est laissés pour compte" souligné un autre.

Illustres inconnus

La douche froide pour les élus est venue des résultats des départementales, où le Rassemblement National fait la course en tête avec 43,89 % des suffrages. Le binôme en question, Jacques Lech et Helene Merten, est inconnu dans le secteur.

"On met en tête des gens qui sont des illustres inconnus" explique Bernard le Breton, "les gens n’ont pas eu le courage d’aller voir qui ils étaient, ce qu’ils ont fait pour les autres, je trouve ça navrant."

Un maire qui fustige également les abstentionnistes. Seuls 33 %  des habitants de la commune sont venus voter. Le fait, pour l’élu, d'une société où le chacun pour soi semble primer de plus en plus.

Tous les résultats

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections rassemblement national