• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Facture de 28 000 euros de Monica Bellucci à Dinard : fake ou non ?

Monica Bellucci , présidente du Dinard film festival, sous les flashs des photographes / © Krystell Veillard
Monica Bellucci , présidente du Dinard film festival, sous les flashs des photographes / © Krystell Veillard

Toute la presse fait ses choux gras de la facture que Monica Bellucci aurait laissée à Dinard en partant. Une belle occasion de s'écharper entre opposition et majorité, alors que la campagne pour les élections municipales commence. Car pour la mairie, ces frais étaient prévus et budgétés

Par Krystell Veillard


"Il n'y a pas de surprise", explique Agnès Talbourdet, élue en charge du Dinard Film Festival. L'actrice italienne était en effet présidente du jury lors de l'édition 2018 du festival. "Monica Bellucci n'a pas laissé de facture en partant, ses dépenses ont été négociées à l'avance et intégrées au budget de la ville". Et "Au vu de l'aura de madame Bellucci, ajoute l'élue, il est normal de lui donner les moyens de soigner son image". Ce sont en effet les salaires, frais d'hébergement et de déplacement du maquilleur et du coiffeur de la star qui constituent cette facture. "En échange, Mlle Bellucci, comme tous les autres invités, a mis sa grande notoriété au service de la ville. La renommée de cette grande actrice a permis de jeter un coup de projecteur sur notre station balnéaire dans de très nombreux magazines et réseaux sociaux" précise encore un communiqué de la ville.
 

Une rallonge de 28 000 euros votée au mois de décembre


Ce qui paraît surprenant, c'est que lors du conseil municipal du mois de décembre, la ville avait tout de même voté un complément de budget de 28 000 euros à la subvention de 220 000 euros allouée au Dinard Film festival. Un complément, qui correspondrait donc à cette facture, mais qui a pu être ajouté entre le vote de la subvention au mois d'avril et l'arrivée de Monica Bellucci à Dinard, au mois de septembre. Une rallonge, plutôt salée et passée inaperçue à l'époque. 
 

Une question soulevée par l'opposition lors du dernier conseil municipal


Ce sont les conseillers municipaux d'opposition qui ont donc soulevé la question ce 24 juin, lors du dernier conseil municipal. Une interrogation relayée largement dans la presse. Depuis cette dernière édition 2018, c'est la ville de Dinard qui choisit et gère le jury français du festival du film britannique et non plus l'organisation historique du festival. C'est donc la ville qui a fait venir la comédienne italienne, pour être la présidente du jury de cette 29e édition. Les frais de transports et d'hébergement des membres du jury et de leurs accompagnants sont toujours pris en charge par le festival, même s'ils ne sont pas rémunérés pour leur venue.
 

"Des conditions négociées à l'avance" selon la mairie


La star italienne avait donc probablement annoncé ses conditions avant sa venue, et la ville n'a pas su ou pas voulu refuser, pour s'assurer de sa présence. D'ailleurs à Dinard, la rumeur de ces fameux frais courait déjà, bien avant le festival. Un précédent qui ouvre en tous cas, une porte pour de nouveaux dépassements à l'avenir... et cette soi-disant ardoise laissée par Monica Bellucci en partant, comme le laisse entendre l'opposition, ressemble plutôt à une contre-vérité.






 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Anthenea, la maison flottante de luxe

Les + Lus