La Grange-Théâtre à Thourie : un panier culturel pour maintenir l’art à la campagne

La Grange-Théâtre existe à Thourie depuis 2003 / © DR
La Grange-Théâtre existe à Thourie depuis 2003 / © DR

Marionnettiste de talent, Hervé Monnerais s’est lancé avec Flore Angèle, artiste plasticienne, dans la création d’une AMAC "l‘association pour le maintien de l’art à la campagne" à Thourie. Une économie solidaire pour soutenir leur lieu de spectacle, La Grange-Théâtre.
 

Par Sabine Marie-Murgue


Au Pays de la Roche-aux-Fées, on prend les petites routes de campagne  pour rejoindre la Grange Théâtre, au lieu-dit ‘’Le Beaumont Ferar’’ à Thourie, en Ille-Et-Vilaine. Cette ancienne ferme s’est métamorphosée en petit théâtre dédié au spectacle vivant en pleine campagne. Un rêve réalisé par Hervé Monnerais, artiste marionnettiste et Flore Angèle artiste plasticienne. Tous deux décident en 2003, après 20 ans de tournée en France et à l’étranger, de poser leurs valises sur les terres bretonnes. Un retour aux sources pour ce fils d'agriculteur du Morbihan.

Quand on est arrivé à la Roche-aux-Fées, on s’est rendu compte que notre sort était très comparable à celui des agriculteurs. Ils fabriquent des biens pour le corps ; nous, on produit des biens pour l’esprit !


Le panier culturel

Pour gérer ce petit théâtre, Hervé Monnerais recherche un modèle économique solidaire. Il crée ainsi en 2008, l’AMAC, l’association pour le maintien de l’Art à la campagne.
 
Hervé Monnerais, directeur et fondateur de la Grange-Théâtre / © Sabine Marie-Murgue - France Télévisions
Hervé Monnerais, directeur et fondateur de la Grange-Théâtre / © Sabine Marie-Murgue - France Télévisions

À la manière du panier AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne) auquel on s’abonne par solidarité avec l’agriculteur bio en circuit court, Hervé propose au spectateur de s’inscrire pour une saison à un panier culturel. Trois formules sont proposées, de 7 à 20 Euros la place pour 4 spectacles dans le panier découverte,  6 à 19 Euros pour 7 spectacles avec le panier gourmet. Et pour les gourmands, de 90 (tarifs réduits) à 120 euros avec l’accès à tous les spectacles dans le panier complet.

Dans le même esprit que l’Amac, les spectateurs prennent en main leur alimentation de culture, se solidarisent autour d’un lieu. 

Des bénévoles et des spectateurs fidèles, de tous milieux, amis, rennais, voisins, artistes, prennent ainsi chaque année leur panier culturel. Le public de ‘’spect’acteurs’’ ainsi nommés par Hervé Monnerais, devient partie prenante et coresponsable de l’élaboration de la programmation et de la co-production de certaines créations, par le biais du micro-Mécénat.

"On fait communauté, la programmation proposée est une prise de risque, car les artistes ne sont pas toujours connus, mais nous avons la confiance du public" ajoute ce passionné qui précise que "Ce ne sont pas des biens de consommation facile, c’est une rencontre avec une proposition de personnes qui nous entraînent dans un univers, nous font découvrir une autre regard sur le monde !"
 
Le Roi des croûtes-Cie A vue de nez / © Sabine Marie-Murgue-France Télévisions
Le Roi des croûtes-Cie A vue de nez / © Sabine Marie-Murgue-France Télévisions


Les artistes plébiscitent cette proximité avec le public 


La particularité de la Grange-Théâtre est aussi l’accueil des artistes en résidence de création. Marie-Laure Cloarec, comédienne et metteuse en scène de la Compagnie A vue de Nez apprécie travailler dans ce lieu atypique.

On sent une atmosphère d’écoute qui est vraiment particulière, liée par ce travail tissé au long cours par Hervé auprès du public à Thourie et aux alentours. Revenir jouer ici, c’est retrouver cette chaleur là, il y a vraiment quelque chose d’une humanité sensible. On se sent en confiance. On est loin des scènes anonymes, on est à l’essence même du théâtre.

À côté de la scène, le poêle ronronne, les lumières s’éteignent, le rideau se lève sur la dernière création de la Compagnie A vue de nez "Le roi des croûtes''. "On rêve éveillé, une parenthèse dans la vie. Magique quoi !" s’exclame un spectateur adhérent et même trésorier de l’Amac.

 
© DR
© DR


Une programmation exigeante


La variété des affiches sur les murs de l’ancien pressoir, lieu d’accueil des spectateurs de La Grange-Théâtre, témoigne de la diversité des propositions artistiques : Musique, chant, théâtre, marionnettes, conte, clown, spectacles jeunes public.

Le clown Octave fait son solo le 7 mars dans son nouveau spectacle ‘’L’air du large’’. Le 28 mars la Grange Théâtre accueille deux troupes de théâtre amateur à l’occasion des 50 ans de l’ADEC.  Flore Angèle propose un voyage en peinture le 26 avril. Scènes musicales le 16 mai avec les groupes Azadi, Runk’s et Jade Monnerais, la Grange Théâtre est aussi une histoire familiale !.

Le temps fort chaque année, c’est la nuit du conte, la sixième édition orchestrée cette année par l’artiste pluridisciplinaire François Monnet a lieu le 4 juillet. Enfant, famille, écoles, voisins, tout le monde embarque !

L’aventure de la Grange Théâtre aujourd’hui se poursuit, ce concept de panier culturel alors unique en 2008 a fait depuis des petits, notamment en Bretagne, comme la Cocotte culturelle à Brest, le Kaba à Saint-Brieuc, ou encore  Le Broc', panier culturel de Brocéliande. Hervé Monnerais a  relevé le défi de "réinjecter un dynamisme culturel à la campagne". Il a aussi le projet de ressortir du grenier ses marionnettes impatientes de retourner sur les planches. À rajouter dans la liste du prochain panier culturel !
 








 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Les + Lus