• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ils décident de devenir réservistes pour protéger leur pays

12 réservistes viennent de terminer leur formation au 11ème RAMA de la Lande d'Ouée / © France 3 Bretagne
12 réservistes viennent de terminer leur formation au 11ème RAMA de la Lande d'Ouée / © France 3 Bretagne

Ils ont entre 17 et 30 ans et souhaitent s’engager pour leur pays. Ils ont suivi leur formation pour devenir réserviste au 11ème régiment d'artillerie marine de Saint-Aubin du Cormier (35). On compte actuellement 26 000 réservistes en France.

Par S.Salliou

Ils souhaitent s’engager pour leur pays. Et c'est au 11ème régiment d'artillerie marine de Saint-Aubin du Cormier (35) qu'ils ont suivi leur formation initiale de 15 jours pour devenir réserviste. La formation militaire initiale du réserviste (FMIR) se déroule sur 13 jours. Lors de ce stage, ils apprennent les règles de fonctionnement de l'armée, les transmissions, la marche au pas, le maniement du FAMAS, les premiers gestes de secourisme... Au cours de ces quelques jours, le citoyen vit comme un «vrai» militaire, à Saint Aubin-du-Cormier, ils ont fait une marche de nuit, ils ont bivouaqué...

Un diplôme et un béret

À l'issue de cette formation, une épreuve est organisée par les chefs de groupe pour évaluer les élèves. En cas d'échec, le candidat se voit refuser le diplôme de réserviste. S'il réussit, un diplôme et un béret lui sont remis avec l'insigne de son arme (artillerie-or ou train-argent). Il devient donc soldat du rang. Le réserviste peut ensuite bénéficier d'une formation continue, lors de périodes militaires d'initiation ou de perfectionnement à la défense nationale.

Parmi ces élèves, si certains y pensaient depuis un moment, la vague d’attentats en France a constitué un déclic pour s’engager. D'ailleurs, les demandes d'inscription ont augmenté depuis les derniers attentats.
Formation de réservistes à la Lande d'Ouée
Interviews
-Guillaume futur réserviste
-Vincent futur réserviste
-Lieutenant-Colonel Emmanuel

commandant en second - 11ème RAMA
-Jennyfer, future réserviste

À la fin de leur stage de formation, ils signeront un contrat avec l'armée de 1 à 5 ans et devront être disponibles en cas d’événement majeur.

La réserve est née en 1872 sous la Troisième République. Après la suppression du service militaire en 1997, la réserve a été modifiée. Aujourd'hui, les réservistes sont des soldats d'appoint, qui viennent renforcer les armées, entre 20 et 30 jours par an en moyenne et sur la base du volontariat, remplissant les mêmes missions que les militaires d'active avec le même statut. Soldats, sous-officiers ou officiers, ils effectuent des manœuvres, participent à la surveillance du territoire ou renforcent les états-majors. Ils peuvent aussi apporter des expertises techniques rares (communications, connaissance de langues étrangères, spécialiste logistique).Quelques-uns sont envoyés chaque année sur les théâtres d'opérations extérieures, notamment dans le service de santé des armées ou le renseignement. Ils sont rémunérés comme les militaires.

Outre cette réserve dite «opérationnelle», des volontaires apportent bénévolement leurs compétences, notamment techniques, à l'armée dans le cadre de la «réserve citoyenne». Occupant souvent des emplois à responsabilité, ils contribuent aussi au «rayonnement des armées et à la promotion de l'esprit de défense» dans la société civile. 

Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus