L'accès au Mont Saint-Michel est bloqué par les agriculteurs

Les routes d'accès au Mont-Saint-Michel bloquées par des éleveurs, selon le Syndicat Mixte du Mont. Les agriculteurs de la manche et d'Ille-et-Vilaine avaient annoncé leur intention de bloqué l'accès à la merveille, en attendant une réponse du ministre de l'Agriculture à leurs questions.

© AFP
Les deux routes principales d'accès au Mont-Saint-Michel ont été bloquées lundi après-midi par des éleveurs de la Manche et d'Ille-et-Vilaine, qui dès le début de l'après-midi avaient bloqué l'A84 entre Rennes et Caen. 

Ils ont garé leurs nombreux tracteurs sur les voies principales menant aux parkings du Mont Saint-Michel, tout en laissant sortir les visiteurs. Selon le syndicat mixte du Mont, les agriculteurs en colère ont annoncé leur intention de poursuivre l'action toute la nuit.

Quelque 400 éleveurs et 200 tracteurs se trouvaient sur place, selon Jean-Baptiste Mainsard, un éleveur qui participe au mouvement. "C'est une action symbolique, pacifique, pour relayer l'action des éleveurs du Calvados", a-t-il expliqué à l'AFP, "pour que les prix remontent" et pour faire comprendre au ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll que "la pression agricole ne va pas céder". Des centaines d'éleveurs en colère contre l'effondrement des prix de vente de leurs productions bloquaient lundi les entrées de Caen avec leurs tracteurs pour réclamer la venue de M. Le Foll.


Opération escargot sur la RN 165

Dans le même esprit, des agriculteurs du Finistère ont ralenti la circulation sur la RN 165 entre Quimperlé et Riec, dans le Finistère. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie