Législatives en Bretagne. Pas d'élus RN, NFP victorieux à Brest et Lorient... Ce qu'il faut retenir du second tour en Bretagne

Après un 1er tour qui a vu des candidats du Rassemblement national qualifiés pour le second tour dans 26 des 27 circonscriptions, le socialiste Mickaël Bouloux ayant été réélu au 1er tour, le front républicain a finalement profité aux députés sortants. Si aucune circonscription n'a été remportée par un candidat du Rassemblement national, seules cinq circonscriptions ont un député nouvellement élu.

La mobilisation ne faiblit pas


La mobilisation n'a pas faibli en Bretagne ce dimanche 07 juillet pour le second tour des élections législatives anticipées.
 
À 17h, elle était au-dessus de la moyenne nationale avec 59,71 %, contre 59,39 % pour le 1er tour.
C'est le cas pour tous les départements bretons, à l'exception de l'Ille-et-Vilaine (58,71 %). C'est dans le Finistère, comme au 1er tour, où l'on a le plus voté (67,69 %).

Comme pour le Finistère, la participation est un peu moindre qu'au 1er tour à la même heure dans le Morbihan (63,93 %). Dans les Côtes-d'Armor en revanche, le taux de participation est légèrement supérieur au second tour à 17h, avec 65,13 %.

la carte des résultats

Consultez la carte des résultats dans votre circonscription :

LIRE :  CARTE. Législatives 2024 en Ille-et-Vilaine. Découvrez les résultats définitifs par commune et par circonscription dans le département (francetvinfo.fr)

LIRE : CARTE. Législatives 2024 dans le Finistère : Les résultats définitifs dans les circonscriptions du département (francetvinfo.fr)

LIRE : CARTE. Législatives 2024 dans le Morbihan : Lorient, Ploërmel, découvrez les résultats définitifs par circonscription dans le département (francetvinfo.fr)

LIRE : CARTE. Législatives 2024 dans les Côtes d'Armor. Découvrez les résultats définitifs par commune et par circonscription dans le département (francetvinfo.fr)

Pas de député Rassemblement national en Bretagne


Aucune des 26 circonscriptions bretonnes où le Rassemblement national était engagé dans un duel ou une triangulaire n'a envoyé de candidat RN à l'Assemblée nationale. Le meilleur score est celui de François Jacques avec 42,4 % des voix dans la 4e circonscription d'Ille-et-Vilaine, celle de Redon, où il était arrivé en tête au 1er tour.

"On voit bien que cette dynamique d'entre-deux-tours a été assez limitée, si l'on regarde les points gagnés entre les deux tours. Aujourd'hui, le Rassemblement national continue d'avoir une problématique de dynamique d'entre-deux-tours, donc il n'a pas profité des triangulaires" analyse Thomas Frinault.  

La prime au sortant


Les députés sortants sont sortis vainqueurs de la plupart des duels dans les 26 circonscriptions en jeu dans ce second tour des élections législatives en Bretagne.  

Dans le Finistère, tous les députés sortants sont réélus. Seule la circonscription de Brest-centre bascule au profit du Nouveau Front Populaire, Pierre-Yves Cadalen.

Dans le Morbihan, ce sont également 5 députés sortants sur les 6 circonscriptions qui sont réélus. Seule la circonscription de Lorient bascule au profit de l'écologiste Damien Girard.

Dans les Côtes d'Armor, tous les députés sortants ont été réélus à une petite nuance près. Dans la circonscription de Lamballe-Loudéac, Corentin Le Fur (Les Républicains) succède à son père qui ne se représentait pas.

En Ille-et-Vilaine, six députés sortants ont été réélus sur les 8 circonscriptions en jeu. Le socialiste Mickaël Bouloux a été réélu dès le 1er tour. Deux nouveaux visages politiques apparaissent : celui de Marie Mesmeur (LFI, NFP) issue des mêmes rangs que le député sortant, qui n'a pas été réinvesti et celui de Tristan Lahais qui a sorti Laurence Maillart-Méhaignerie. La députée Renaissance perd son siège.


"Les désistements profitent aux députés sortants, confortablement réélus, la plupart s'inscrivant dans le camp de la majorité présidentielle" analyse le politologue Thomas Frinault.

C'est à la faveur de triangulaires que les bascules ont eu lieu, si l'on excepte la circonscription de Loudéac-Lamballe où Corentin Le Fur (Renaissance) succède à son père.

"On voit bien que les triangulaires ont davantage ouvert le jeu pour les candidats du Nouveau Front Populaire, avec Pierre-Yves Cadalen à Brest et Damien Girard à Lorient, ainsi que Tristan Lahais dans la deuxième circonscription d'Ille-et-Vilaine" complète Thomas Frinault.

"Le Nouveau Front Populaire, au vu des résultats de ce soir, pourrait se demander, non pas sur le plan moral mais sur le plan de l'efficacité électorale, s'il a eu raison d'avoir autant de désistements au premier tour, puisque les triangulaires lui ont plutôt bien réussi" conclut Thomas Frinault.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité