Cet article date de plus de 6 ans

Lycées : la mobilisation des "pions" ne faiblit pas

La contestation est partie de Redon et s'étend dans toute la France: les assistants d'éducation de lycée réclament une révision de leur statut. Ils sont manifesté devant le rectorat de l'Académie de Rennes ce jeudi.
Manifestation devant l'Académie de Rennes
Manifestation devant l'Académie de Rennes © F3
Les assistants d'éducation, communément appelés les "pions", sont en grève ce jeudi. Un mouvement démarré à Redon, qui dure de manière larvée depuis plusieurs mois, et qui s'est étendu dans toute la France.

Ils réclament la révision de leurs statuts afin de pouvoir poursuivre leur travail au-delà des six ans prévus par leurs contrats. Si traditionnellement ces postes étaient confiés à des étudiants, ils se sont depuis de plus en plus professionnalisés. Le mouvement parti de Redon a aujourd'hui gagné toute la France.Ils réclament la révision de leurs statuts afin de pouvoir poursuivre leur travail au-delà des six ans prévus par leurs contrats.

Le collectif manifestait ce jeudi matin devant les locaux de l'Académie de Rennes.

"C'est nous qui faisons le signalement lorsqu'il y a des problèmes: les problèmes de harcèlement, les problèmes liés aux décrochages scolaires" explique Deborah Le Marie, la porte-parole du collectif des assistants d'éducation, "il n' y a pas de formation, pas de diplôme, il n'y a que l''expérience qui nous forme à cela, et cette expérience ne sert pas à grand chose puisqu'au bout de six ans on est remplacé par de nouveaux personnels".


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation mouvement social