• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Menace programmée contre Emmanuel Macron : six personnes interpellées ce mardi matin dont une à Fougères

Emmanuel Macron à l'issue de son discours à Quimper devant les élus bretons le 21 juin 2018 / © AFP - L. Marin
Emmanuel Macron à l'issue de son discours à Quimper devant les élus bretons le 21 juin 2018 / © AFP - L. Marin

Six personnes en lien avec la mouvance ultradroite ont été arrêtées ce mardi matin dans le cadre d'une enquête sur des menaces contre le président de la République, Emmanuel Macron. Les interpellations ont eu lieu en Isère, en Moselle et en Ille-et-Vilaine. 

Par T.P. (avec AFP)


Ces arrestations sont intervenues dans les départements de l'Isère, de la Moselle et de l'Ille-et-Vilaine. Cinq hommes et une femme de 22 à 62 ans ont ainsi été placés en garde à vue. L'une de ces interpellations a eu lieu très tôt ce matin à Fougères, a confirmé une source judiciaire à Ouest-France. Il s'agit d'un homme.

Ces arrestations ont eu lieu dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte fin octobre par le parquet de Paris pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" . 

C'est le déplacement de ces membres de l'ultradroite vers l'est de la France alors qu'Emmanuel Macron est en pleine semaine mémorielle du centenaire de la fin de la première guerre mondiale, qui a conduit les enquêteurs à ne pas prendre de risque et à les interpeller.

"Cette enquête vise un projet, imprécis et mal défini à ce stade, d'action violente contre le président de la République", a précisé une autre source proche de l'enquête. Les investigations en cours doivent permettre d'établir la réalité et la nature exacte de cette menace, a précisé l'une des sources proches de l'enquête.
 

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus