Près de Rennes, la plus grande ferme solaire bretonne bientôt en service

Avec ses 38 000 panneaux photovoltaïques installés sur 20 ha, la ferme solaire de Bruz et Pont-Péan sera la plus importante de Bretagne. Elle sera en capacité, à partir de septembre 2021, d'alimenter la consommation électrique de 5 000 foyers par an.

La ferme solaire de Bruz et Pont Péan implantée sur un ancien site industriel
La ferme solaire de Bruz et Pont Péan implantée sur un ancien site industriel © G.Raoult@francetv.fr

Ce mardi 1er Juin, première présentation officielle de la ferme solaire de Bruz Pont-Péan. Cette installation va multiplier par deux la capacité de production d'énergie photovoltaïque de l'Ille-et-Vilaine, soit moins de 2% de l'énergie consommée.

Mais de par sa taille cette structure photovoltaïque, avec pas moins de 38 000 panneaux solaires, sera la plus grande de Bretagne. Elle pourra fournir de l'électricité pour 5 000 foyers.Une taille qui devrait être dépassée par la centrale finistérienne de Laz qui sera mise en service fin 2022.

L'engouement pour ces énergies semble donc bien présent, pourtant la région reste à la traîne par rapport aux autres régions hexagonales.

Un site industriel pollué réhabilité en ferme solaire

Ce projet aura mis du temps à aboutir mais le site des anciennes mines de plomb argentifère dont l'exploitation s'est arrêtée au XXème siècle à trouver une seconde vie. C'est sur cette friche industrielle trop polluée et ne pouvant accueillir ni habitation, ni agriculture que cette ferme photovoltaïque a été implantée.

Une volonté partagée par le propriétaire du terrain, Marc Energie et l'entreprise I.E.L (initiatives et énergies locales photovoltaïques) et Rennes Métropole via un syndicat d'économie mixte Energ'IV ainsi que les communes de Bruz et Pont-Péan. 

 

Les caractéristiques de la ferme, c'est 20ha de foncier sur lesquels sont implantés 38 000 modules photovoltaïques d'une puissance de 15,2 MW 

Romain Lehoux Président Marc Energie

 

38 000 modules photovoltaïques ont été installés sur 20ha
38 000 modules photovoltaïques ont été installés sur 20ha © G.Raoult@francetv.fr

 

Tous les modules sont orientés plein sud et inclinés à 25 degrés pour optimiser le rendement toute l'année. 

Comment ça marche ?

 

Les panneaux solaires captent le soleil pour produire du courant continu qui est transformé via des onduleurs en courant alternatif pour être ensuite transformé en 20 000 volts pour pouvoir se raccorder sur le réseau électrique et être exploité localement.

Loïc Picot Président I.E.L

Un onduleur sur lequel sont raccordés les panneaux solaires pour produire du courant alternatif
Un onduleur sur lequel sont raccordés les panneaux solaires pour produire du courant alternatif © G.Raoult@francetv.fr

 

 

Une véritable boucle énergétique locale

 

Ce qui a séduit tous les acteurs impliqués dans ce projet, c'est le fait de pouvoir réhabiliter une ancienne friche industrielle en ferme photovoltaïque qui va produire de l'électricité pour les habitants de Pont-Péan. Et même plus, puisque la ville de Bruz va pouvoir aussi en profiter, en petite quantité cependant. Car les électrons sont assez fainéants et aiment bien revenir là où ils ont été produits.

C'est pourquoi ce projet situé presque au cœur de la ville de Pont-Péan va profiter directement à ses habitants. L'électricité produite sera distribuée via le réseau Enedis à quelques kilomètres à la ronde. Un projet local qui n'a pas rencontré la moindre opposition dans les deux communes concernées. Un véritable gage de satisfaction pour tous les acteurs.

Les 38 000 panneaux solaires entre Bruz et Pont-Péan. Une véritable boucle locale
Les 38 000 panneaux solaires entre Bruz et Pont-Péan. Une véritable boucle locale © G.Raoult@francetv.fr


 

Un financement participatif

Cette ferme photovoltaïque dont le montant est estimé à près de 11 millions d’Euros à séduit les habitants des communes de Bruz et Pont-Péan. Plus de 9 millions ont été injectés par Marc Energie et I.E.L.

Un million d'euros a été proposé en financement participatif via un site en ligne aux habitants des deux communes dans un premier temps et dans un second temps aux habitants du département. Succès à la clef, comme nous le confie Daniel Guillotin, le président d'Energ'IV.

La collecte s'est faîte en 15 jours. Les habitants de Bruz et Pont-Péan ont pris 90 pour cent des obligations, soit 900 000 euros en 14 jours, les 100 milles restant sont partis dans la journée avec les Brétiliens, car la vente était d'abord réservée aux habitants des deux communes et ensuite aux Brétiliens. Un véritable succès !

Daniel Guillotin Président Energ'IV

 

Le photovoltaïque en Bretagne 

La région Bretagne semble se lancer dans l'exploitation de ferme photovoltaïque et son engouement est réel. Contrairement aux éoliennes, et à la méthanisationcette énergie renouvelable qui ne soulève pas de véritable polémique.

Mais la part d'énergie photovoltaïque produite en Bretagne reste en dessous des autres régions françaises. Ceci alors que les friches industrielles et les toits des maisons ou des bâtiments industriels représentent aujourd'hui un véritable gisement inutilisé.

Se pose la question de l'ensoleillement. De 1 100KWh/m2 dans la moitié Nord du pays, il passe à 1 700 en moyenne dans le Sud. Mais, l'ensoleillement ne fait pas tout. En France aujourd'hui la part d'énergie photovoltaïque représente 2,5% de l'énergie produite contre 10 % pour l’Allemagne où le taux d'ensoleillement est moindre.

Il s'agit donc bien de volonté politique et financière dans ce domaine. Selon l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) le potentiel inexploité sur toiture est estimé à 364 GW, c'est presque 3 fois plus que la puissance de l'ensemble du parc de production français qui s'élève à plus de 132GW (nucléaire, thermique, renouvelable confondus).

La centrale photovoltaïque de Pont-Péan et Bruz devrait-elle entrer en service en octobre 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergies renouvelables énergie environnement économie