Accident de poneys près de Vitré. L'enquête révèle une "faute d'imprudence"

Le parquet de Rennes a rendu ses conclusions dans l'enquête ouverte après l'accident de poneys survenu le 19 juillet 2022 dans un centre équestre de Saint-M'hervé, près de Vitré, en Ille-et-Vilaine. Il considère qu'une "faute d'imprudence" a été commise. 15 enfants âgés de 7 à 13 ans avaient été blessés, dont 2 gravement.

Après l'accident survenu le 19 juillet 2022 dans un centre équestre de Saint-M'Hervé, près de Vitré, l'enquête ouverte par le parquet de Rennes révèle "une faute d'imprudence". 15 enfants avaient été blessés, dont 2 gravement, lors d'une sortie poney, recevant des coups de sabots alors qu'ils ramenaient les animaux au pré à la fin de la promenade.

"Une faute d'imprudence peut être reprochée au centre équestre qui a fait  convoyer les poneys, à pied, sur un chemin clôturé long d’environ 230 mètres et large d’à peine 4,5 mètres ne permettant aucune évacuation ni mise à l’écart urgentes en cas d’incident" estime Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes. 

Le centre équestre poursuivi pour "blessures involontaires"

Le parquet ne relève toutefois "aucune faute délibérée" dans l'encadrement des enfants âgés de 7 à 13 ans qui se trouvaient en colonie de vacances. "L’ensemble des personnes déclarées comme participant à l’encadrement et à l’animation du séjour satisfaisaient toutes aux obligations prévues par le code de l’action sociale et des familles en termes de formation et de diplôme" précise le magistrat.

Le centre équestre est poursuivi pour "blessures involontaires". Ses responsables devront comparaître le 6 mars 2023 devant le tribunal de police de Rennes.