Cet article date de plus de 5 ans

Affaire Le Roux: le pourvoi en cassation d'Agnelet rejeté

La Cour de cassation, la plus haute juridiction française a rejeté ce mercredi le pourvoi en cassation de Maurice Agnelet, condamné à 20 ans de réclusion criminelle en avril 2014 à Rennes pour le meurtre d'Agnès Le Roux, son ancienne maîtresse, disparue en 1977.
Maurice Agnelet lors de l'ouverture du procès à Rennes -17 mars 2014
Maurice Agnelet lors de l'ouverture du procès à Rennes -17 mars 2014 © N. Dalaudier
La cour de cassation avait étudié le 24 juin le pourvoi en cassation de Maurice Agnelet. Cette Cour qui ne juge pas du fond du dossier, mais de la bonne application du droit, vient de rejeter le pourvoi et confirme ainsi le verdict du 11 avril 2014 de la cour d'assises de Rennes condamnant l'homme de 77 ans à 20 ans de réclusion pour l'assassinat de sa maîtresse, Agnès Le Roux. 

Le corps de la  jeune héritière d'un casino niçois, disparue en 1977 à l'âge de 29 ans, n'a jamais été retrouvé, ni son véhicule. Cette absence de preuve matérielle a toujours fait planer le doute sur la culpabilité de Maurice Agnelet.

Même si ce rejet signe la fin de toute procédure devant la justice française, Maurice Agnelet a encore la possibilité de saisir, à nouveau comme en 2013, la Cour européenne des droits de l'Homme.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
procès agnelet justice société