• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Essais cliniques à Rennes : la famille de la victime porte plainte

Le frère de Guillaume Molinet, Laurent, sa compagne Florence et leur avocat
Le frère de Guillaume Molinet, Laurent, sa compagne Florence et leur avocat

Laurent Molinet, frère de Guillaume Molinet, décédé le 17 janvier lors du test mené par le centre de recherche Biotrial à Rennes (Ille-et-Vilaine) pour le compte du laboratoire Bial, a annoncé ce vendredi que la famille a déposé plainte contre X.

Par Krystell Veillard

Pour rappel, un patient, Guillaume Molinet est mort, le dimanche 17 janvier, à la suite d’un essai clinique mené à Rennes par le centre de recherche Biotrial, sur une molécule du laboratoire portugais Bial. Cinq autres personnes, ayant participé à ces mêmes tests, avaient été hospitalisées. Selon un premier rapport d'experts, la molécule concernée, est aujourd'hui largement mise en cause

Plainte contre X


Représentée par son avocat Jean-Christophe Coubris, la famille de la victime a déposé plainte contre X au TGI de Paris. Sa compagne et son frère ont tenu ce vendredi matin une conférence de presse. Pour la famille il s'agit de comprendre comment cette molécule a pu entrainer le décès de Guillaume Molinet et l’hospitalisation des cinq autres volontaires.

Sa compagne, lors de la conférence de presse raconte que Guillaume "me disait qu'il avait mal à la tête, qu'il présentait des troubles de la vue et je l'ai senti buter de temps en temps sur les mots, ce qui ne lui arrivait jamais. Donc j'ai senti que quelque chose n'allait pas."

"Guillaume était curieux et il voulait participer à la recherche pour ce type de maladies", confie Laurent, le frère de Guillaume au Parisien. «Guillaume n'était que remplaçant, il ne devait pas faire le test. Je lui avais dit de ne pas le faire parce que à mon sentiment on ne sait jamais ce qui peut arriver avec ce genre de médicaments nouvellement testés, on ne sait jamais les effets qui peuvent survenir au bout d'un mois, de deux mois... Je ne sentais pas du tout l'histoire."

"Un homme en parfaite santé"


Laurent précise que son frère Guillaume, âgé de 49 ans, père de quatre enfants «était en parfaite santé et il avait une hygiène de vie impeccable, en ce sens où il était fumeur et ça faisait deux ans et demi qu'il avait arrêté. Il faisait très très attention à son alimentation et il s'était remis au sport. Une parfaite condition physique. A priori il n'était pas un sujet à risque."

La famille regrette de n'avoir aucune information 


Laurent Molinet regrette encore que la famille ne soit pas informée des avancées de l'enquête. "Je ne trouve pas ça normal, au moins que sa compagne puisse être tenue au courant des évolutions des différentes enquêtes, et pour l'instant on n'a aucune information". Sa compagne précise que "beaucoup de choses ont été tues, ont été cachées et on les apprend au fur et à mesure par les médias essentiellement, parce qu'aucune autorité ne m'a contactée jusque là, pour me dire ce qu'il en était (...) J'attends que l'on me dise ce qu'il en est exactement."


Le témoignage de Florence, la compagne de Guillaume Molinet

conférence de presse famille victime essai clinique 1
le témoignage de Florence, la compagne de Guillaume Molinet

 

Le témoignage de Laurent, le frère de Guillaume Molinet

conférence de presse victime essai Biotrial 2
Le témoignage de Laurent, le frère de Guillaume


A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'Aymeric Lesné

Les + Lus