Bretagne : un 1er mai d'entre deux tours

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Résonnance très politique de ce 1er mai 2012 marqué par l'élection présidentielle en France.

Par Krystel Veillard

Marqué par l'austérité en Europe, la crise et l'élection présidentielle en France, ce 1er mai 2012 résonne très particulièrement. Même si les syndicats veulent cadrer les défilés autour de revendications sociales, l'enjeu politique sera difficilement gommé.

Forte mobilisation pour ce premier mai très particulier cette année, entre les deux tour de l'élection présidentielle, et donc très politique. A Rennes, place de l'Hôtel de Ville quelques milliers de personnes se sont rassemblées, mais lors du défilé elles étaient plus de 8000 derrière les bannières des syndicats rassemblés, ce qui était loin d'être le cas partout...

A 5 jours du 2ème tour de l'élection présidentielle, le président sortant Nicolas Sarkozy faisait, sur le pavé, l'unanimité contre lui...

Le reportage à Rennes de Gilles Le Morvan et Lionel Bonis

Bretagne : un 1er mai d'entre deux tours

La mobilisation des rassemblements bretons (estimation)

Ille-et-Vilaine : plus de 10 000 manifestants
Rennes : plus de 8000 personnes

Saint-Malo : 1000 personnes

Fougères : 300 personnes

Vitré : 200 personnes

Redon : 900 personnes

Côtes d'Armor : 5500 manifestants
Saint-Brieuc : 2500 personnes

Paimpol : plus de 500

Dinan

Lannion : 1700 personnes

Guingamp : 800 personnes


Finistère : plus de 8500 manifestants
Brest : 3500 personnes

Quimper : 2500

Carhaix : 400

Quimperlé : plus de 500

Chateaulin : 150

Morlaix : 1500

Morbihan : 4500 manifestants
Vannes : 900 personnes

Lorient : 200 personnes

Ploërmel : 400 personnes

Hennebont : 3000 personnes


Loire-Atlantique : plus de 11 500 manifestants
Nantes : 8000 personnes

Saint-Nazaire : 3000 personnes

Chateaubriant : 300

Ancenis : 250

Sur le même sujet

Les + Lus