Chèque carburant de 100 euros : il est encore temps de le demander

La date limite pour demander sa prime carburant de 100 euros est fixée au 28 février 2023. Pour l'heure, 3 millions de personnes l'ont réclamée, sur 10 millions de bénéficiaires potentiels.

Le gouvernement a mis fin à la ristourne à la pompe le 31 décembre et un nouveau dispositif prend désormais le relais. Depuis le 16 janvier dernier, pour les ménages les plus modestes, il est possible de demander une prime carburant de 100 euros, versée en une fois pour l'année 2023. La date limite pour réclamer cette aide est fixée au 28 février prochain. 

Qui est concerné ?

Cette indemnité est versée par personne et non par foyer. Chaque membre d'un couple modeste qui utilise son véhicule pour se rendre sur son lieu de travail peut recevoir une aide de 100 euros.

Pour obtenir cette aide, il est nécessaire de justifier d'un revenu fiscal de référence par part pour l'année 2021 inférieur ou égal à 14 700 euros.

Pour savoir si vous êtes éligible, voici les limites de revenus mises en place par le gouvernement pour déterminer les bénéficiaires de cette aide exceptionnelle : 

  • < 1 314 euros nets/mois pour une personne seule
  • < 3 285 euros nets/mois pour un couple avec un enfant
  • < 3 285 euros nets/mois pour une personne seule avec deux enfants
  • < 3 941 euros nets/mois pour un couple avec deux enfants
  • < 5 255 euros nets/mois pour un couple avec trois enfants

200 euros pour un couple

Le montant de l'indemnité carburant peut donc s'élever à 200 euros pour un couple qui travaille et dont les deux membres utilisent leur véhicule pour aller sur leur lieu de travail. Cela représente un gain de 10 centimes d'euro par litre de carburant, en moyenne, pour quelqu'un qui parcourt 12 000 kilomètres par an, soit la moyenne des Français.

Comment l'obtenir ? 

La démarche est simple : il faut remplir un formulaire en ligne sur le site des impôts grâce à votre numéro fiscal, numéro de plaque d'immatriculation, de carte grise et une attestation sur l'honneur que vous utilisez bien votre véhicule pour aller travailler. Le versement interviendra sous huit à dix jours.

Un numéro vert

Ce nouveau dispositif d'aide face à la flambée du prix des carburants ne semble pas être connu de tous. En effet, sur les 10 millions de bénéficiaires potentiels, seuls 30% ont demandé leur indemnité. Il s'agit peut-être aussi d'une conséquence de la fracture numérique.

Si vous n'avez pas accès au formulaire en ligne, vous pouvez effectuer votre demande par téléphone au 0.806.000.229, du lundi au vendredi de 8h30 à 19h, ou dans le centre des impôts le plus proche.

Deux roues et véhicules électriques 

Les propriétaires de deux roues peuvent également en bénéficier, au même titre que les travailleurs indépendants et les fonctionnaires. Les véhicules électriques et hybrides rechargeables font aussi partie du dispositif.

Ne sont toutefois pas retenus : les ​quadricycles lourds à moteur, véhicules agricoles (par exemple, tracteur ou quad) et poids lourds. De même, les véhicules de fonction ou de service, dont les frais de carburant sont pris en charge par l’employeur, ne sont pas éligibles.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité