Choc mortel avec une trottinette. Un joueur du Stade Rennais impliqué. Ce que l'on sait de ce drame

L'émotion est grande après le décès de Stéphanie Cadeau, programmatrice du festival les embellies, décédée après avoir été renversée par une trottinette, sur le mail François Mitterrand, le 18 juin dernier. L'un des deux utilisateurs de la trottinette est un jeune joueur du Stade Rennais. Voici ce que l'on sait sur ce drame.

Le milieu musical de Rennes est sous le choc. Alors qu'elle sortait d'un rendez-vous avec le programmateur du festival Les Trans Musicales, Stéphanie Cadeau, productrice et programmatrice de musique, a été percutée par une trottinette, mardi 18 juin.
Admise dans un état critique au service réanimation du CHU de Rennes, elle est décédée lundi 24 juin. 

Mail François Mitterrand, une zone mixte très fréquentée

Il est environ 17h30 lorsque l'accident survient sur le Mail François Mitterrand à Rennes, non loin du bâtiment de La Poste.
Stéphanie Cadeau marche à un endroit qui n'est pas encore confirmé par le Parquet de Rennes, que nous avons contacté. Elle est alors renversée par une trottinette électrique.
Le mail François Mitterrand, qui a changé de visage ces dix dernières années, est aujourd'hui une zone mixte où circulent voiture, vélos et piétons, à la faveur de larges bandes herbeuse. L'avenue est devenue un des endroits prisés des Rennais.

Le conducteur serait un jeune joueur du Stade Rennais

La trottinette transportait deux garçons, l'un mineur et l'autre tout juste majeur. D'après nos confrères de Ouest-France, l'un des deux jeunes hommes, joueur de foot professionnel, est sous contrat avec le Stade Rennais, après être passé par le centre de formation.
Le deuxième passager, mineur, serait selon le journal au centre de formation du club.

Le Parquet de Rennes précise que "les tests alcool et stupéfiant se sont révélés négatifs" sur les deux jeunes hommes. L'accident a affecté musiciens et programmateurs de musique en Bretagne. 

Stéphanie Cadeau, une programmatrice reconnue 

Mère de deux enfants, l'un majeur et l'autre mineur, Stéphanie Cadeau s'est investie, depuis plus de vingt ans, en faveur de la musique en Bretagne en créant un label, un système de production, et un festival, les Embellies.

A Rennes, les Embellies cultivent leur jardin (moderne) (francetvinfo.fr) 

Elle était très appréciée pour l'accompagnement des groupes de musique qu'elle suivait et épaulait. Elle s'occupait notamment de trouver aux musiciens des lieux pour créer, et a assuré les tournées d'artistes comme Ô Lake et Ladylike Lily.

L'association Patchrock et le festival Les Embellies, dont elle est la fondatrice, ont fait part de leur désarroi.

"Elle a formé une grande famille"

"C'était un super bosseuse, très discrète et très carrée, d'une grande rigueur", témoigne, bouleversé, Paskal Demay, vice-président de Patchrock, l'association fondée par Stéphanie Cadeau.  " Pour continuer à travailler, par conséquent, on a juste à reprendre là où elle en était, ce qui est très étrange." 

L'association doit notamment concevoir la scénographie de plusieurs groupes qui vont se produire au festival des Vieilles Charrues, du 11 au 14 juillet 2024.

"En suivant les artistes sur plus d'une dizaine d'années, Stéphanie a formé une grande famille,"  rappelle Paskal Demay. Mais l'équipe de Patchrock adresse surtout ses pensées aux deux enfants de cette figure de la culture.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité