Contraception : l'application Pill'Oops pour gérer sa prise de pilule développée et testée à Rennes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin .

Le Planning familial a lancé dernièrement une application mobile baptisée "Pill'Oops" pour "simplifier" la prise de la pilule, méthode de contraception la plus utilisée des Françaises, espérant notamment viser les plus jeunes femmes. Elle a été développée et testée à Rennes. 

Développée et testée par une association départementale du Planning familial, à Rennes, l'application "Pill'Oops" a été généralisée sur tout le territoire début juin et est désormais téléchargeable gratuitement.  





Renforcer l'autonomie des femmes dans leur sexualité, et leur santé sexuelle



L'idée a germé il y a plus d'un an, au sein des deux centres du planning familial en Ille-et-Vilaine. Elisa Quémeneur, directrice du planning familial 35 explique : "Nous sommes très sollicités sur les oublis de pilule, et sur la gestion de ces oublis au quotidien, que ce soit à l'accueil, ou pendant les consultations avec les médecins."  



Autre constat et en faisant son étude de marché, le planning familial 35 se rend compte que la plupart des applications déjà disponibles se concentrent sur du suivi de fécondation. 



Un groupe de travail s'est mis en place, composé de médecins, personnel accueillant et des femmes qui ont accepté de tester l'application à toutes les étapes. "La salle d'attente du planning familial est devenue un laboratoire" souligne Elisa Quémeneur.



L'application s'adapte au profil de son utilisatrice. Une fois chargée, elle demande quelle pilule est utilisée, la fréquence de son utilisation, la durée des saignements "et si jamais on l'oublie, on peut avoir des conseils qui s'adaptent au jour près" souligne Elisa Quémeneur. Elle permet également de programmer un rappel quotidien à l'heure de la prise supposée du comprimé, d'avoir un suivi de son cycle.



"Pill'Oops" se veut discrète, avec des notifications qui utilisent par exemple les sons habituels des textos. Depuis son lancement, elle a déjà été téléchargée 1000 fois.





La pilule, la première méthode de contraception en France



"Un oubli peut arriver à tout le monde, c'est courant" rappelle Mme Séhier présidente du Planning Familial, précisant que "la conséquence peut être une grossesse". Utilisée par 41% des Françaises âgées de 15 à 49 ans, la pilule reste la première méthode de contraception. Ce sont les femmes de 20 à 24 ans qui y ont le plus recours, selon les derniers chiffres de l'Institut national d'études démographiques (Ined, 2013).



L'application renvoie également vers le numéro vert du Planning familial (0800.08.11.11) pour avoir "accès à toutes des informations utiles concernant la contraception, l'IVG, ou la sexualité", a précisé Mme Sehier. Selon le Planning familial, environ un tiers des femmes qui ont recours à l'avortement étaient sous contraception.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité