Coupe de France. Face aux accusations du Puy, le Stade Rennais affirme avoir "reversé sa part de la recette du match"

“La soirée ternie par le choix de Rennes de prendre 55.000 euros sur la recette”. La déclaration du directeur financier du club du Puy, après les quarts de finale de Coupe de France, enflamme la toile. Le Stade Rennais se défend et assure avoir laissé sa part de recette au club amateur.

Encore une fois, la recette de billetterie est au cœur d’une discorde après un match de Coupe de France.

La recette de billetterie au cœur du conflit

En janvier, le club de Reims, évoluant en Ligue 1 n’avait pas laissé la moitié de la recette au club de Dian (National 2). Une tradition quand un club pro affronte et élimine un club amateur.

Cette fois c’est le Stade Rennais qui est accusé de ne pas soutenir le football amateur, après le quart de finale joué contre le Puy, ce 29 février 2024.

LIRE : Coupe de France. Rennes se qualifie pour les demi-finales. "Bourigeaud, ultra décisif et dynamiteur" selon Julien Stéphan

“Quelle belle soirée ternie par le choix de Rennes de prendre 55.000 euros sur la part qui leur ait dû sur la recette” lance sur les réseaux sociaux Philippe Thiebault, directeur financier de club amateur.

Ce membre de l’équipe dirigeante du club de National 2 se dit “déçu” et insiste sur la dotation reçue par le Stade Rennais depuis le début de cette compétition. Il interpelle le président des Rouge et Noir. “M. Pinault votre club a encaissé 370.000 euros de la FFF, faire cela à un club amateur qui n’a pas eu le droit de jouer chez lui, pas très sympa”

Le SRFC refuse l'accusation et s'indigne


En toute logique, le post est largement commenté sur les réseaux sociaux. “Honteux” est l’expression qui revient le plus dans les messages.

L’accusation faite contre le club rennais ne passe pas. Des internautes s’indignent de ce geste face au petit poucet de la compétition.

Le SRFC a une nouvelle fois reversé sa part de la recette du match au Puy Foot 43.

Stade Rennais

Le Stade Rennais se dit stupéfait de cette déclaration. “Le SRFC a une nouvelle fois reversé sa part de la recette du match au Puy Foot 43” répond le club par un communiqué. Il précise qu’il n’a “gardé qu’une somme couvrant strictement les dépenses de son déplacement à Saint-Etienne”. Une pratique déjà réalisée au tour précédent et “chaleureusement remerciée” par le FC Sochaux, adversaire de la confrontation.

Les supporters Rouge et Noir mal reçus, les dirigeants zappés

Le club Rouge et Noir contre attaque et glisse dans son communiqué le manque de courtoisie du club auvergnat. “Les dirigeants n’ont pas jugé opportun d’accueillir leurs homologues rennais comme le veut la tradition”.

Toujours sur la toile, le post du directeur financier du Puy Foot est jugé "irresponsable". Les supporters du Stade Rennais rappellent que certains des leurs ont subi des dégradations sur leurs véhicules lors de ce déplacement.

Le club l’indique également dans son communiqué, tout en souhaitant au Puy “d’accéder au championnat national à l’issue de la saison”.