Stade Rennais-Milan AC. Éliminé malgré la victoire (3-2), Rennes peut sortir la tête haute

Les 28 000 spectateurs du Roazhon Park y auront cru jusqu'au bout. Dans une ambiance exceptionnelle, le Stade rennais est parvenu à battre l'AC Milan (3-2). Malheureusement pour les Rouge et Noir, cela n'est pas suffisant pour continuer l'aventure en Ligue Europa.

Il n’a pas manqué grand-chose pour réaliser l’exploit. Avec un retard de trois buts au coup d’envoi, le Stade Rennais avait fort à faire devant plus de 28 000 supporters. Le match a démarré de la meilleure des manières avec un but de Benjamin Bourigeaud dès la 11e minute. Mais comme au match aller, Rennes s’est fait punir sur des erreurs défensives. Milan est parvenu à égaliser à la 22e minute grâce à Jovic, laissé seul au second poteau. En seconde période, les Rouge et Noir accentuent la pression sur les buts milanais, et Martin Terrier obtient un premier penalty à la 54e minute. 

Benjamin Bourigeaud prend ses responsabilités et le transforme. Mais encore une fois, Rennes craque quatre minutes plus tard sur une énorme mésentente entre Omari et Mandanda. À 20 minutes de la fin, le VAR interpelle l’arbitre et donne un nouveau penalty aux Bretons. Bourigeaud s’offre le triplé, et redonne espoir au Roazhon Park. Mais Milan, fort de sa solide expérience, ne panique pas, et tient le score jusqu’au coup de sifflet final. Malgré sa victoire 3-2, Rennes est éliminé de la Ligue Europa, mais peut sortir par la grande porte. 

Lire aussi : Stade Rennais-Milan AC. Policiers à cheval, drones, un dispositif exceptionnel sur fond de contentieux entre les supporters

Suivez notre direct

90+6'. C'est terminé !

Rennes s'impose 3-2 face au Milan mais est tout de même éliminé de la Ligue Europa.

85'. Idem pour l'AC Milan avec l'entrée de Terracciano à la place de Florenzi.

84'. Dernier changement pour le Stade Rennais avec la sortie de Gouiri remplacé par Yildirim.

79'. Quatrième changement pour le Milan avec la rentrée de Thiaw à la place de Musah.

71'. Nouveau double changement pour le Stade Rennais avec les sorties de Désiré Doué et Martin Terrier. Salah et Blas font leur entrée.

68'. Bourigeaud ne tremble pas !

Ce match bascule dans la folie ! Rennes reprend l'avantage . 3-2 !

66'. Le VAR appelle l'arbitre... Nouveau penalty pour Rennes !

60'. Triple changement pour l'AC Milan. Pulisic, Leao et Bennacer cèdent leur place à Loftus-Cheek, Okafor et Chukwueze.

58'. Rafael Leao égalise pour Milan ! 

Terrible mésentente entre Warmed Omari et Steve Mandanda qui profite à Rafael Leao. L'ailier portugais n'a plus qu'à pousser le ballon au fond. 2-2.

56'. Double changement pour le Stade Rennais avec les sortis de Guéla Doué et de Baptiste Santamaria remplacés par Matusiwa et Seidu.

54' Bourigeaud transforme le penalty !

Mike Maignan était parti du bon côté mais la frappe est parfaitement placé. 2-1 pour Rennes !

52'. Penalty pour le Stade Rennais ! 

Suite à un contact avec Martin Terrier dans la surface de réparation milanaise, l'arbitre désigne le point de pénalty.

46'. C'est parti pour la seconde période !

Coup d'envoi donné par les Rennais.

45'+1. Mi temps au Roazhon Park. 1-1 entre les deux équipes.

27'. Quelle énorme occasion pour le Stade Rennais !

Arnaud Kalimuendo récupére le ballon au point de penalty et arme une demi-volée boxée par Mike Maignan.

22'. Jovic refroidit le Roazhon Park 

Laissé seul au second poteau, l'attaquant milanais place une tête à bout portant, imparable pour Mandanda.

11'. Le but de Benjamin Bourigeaud !

Le capitaine rennais déclenche une frappe à ras de terre à l'entrée de la surface qui termine dans le petit filet de Mike Maignan. 1-0 pour le SRFC !

4'. La réponse rennaise ! 

Servi à l'entrée de la surface, Gouiri déclenche une frappe stoppée par la défense du Milan.

2'. Premier duel gagné par Mandanda devant Leao ! 

Sur un contre italien, Leao rentre dans la surface et bute sur le gardien rennais.

1'. C'est parti au Roazhon Park ! 

Ce sont les Milanais qui donnent le coup d'envoi.

18h41. L'entrée des joueurs sur la pelouse ! 

Un tifo géant est déployé dans les tribunes du Roazhon Park.

18h08. Les joueurs du Stade Rennais entrent sur la pelouse pour l'échauffement ! 

Coup d'envoi dans 37 minutes au Roazhon Park.

17h35. Le onze de départ aligné par Julien Stéphan !

Pour maximiser les chances de créer l'exploit, Julien Stéphan a décidé d'aligner une équipe offensive avec les titularisations de Désiré Doué, Arnaud Kalimuendo, Amine Gouiri et Martin Terrier en attaque. 

La compo officielle : Mandanda ; G. Doué, W. Omari, A. Theate, A. Truffert ; D. Doué, B. Santamaria, B. Bourigeaud, A. Gouiri ; A. Kalimuendo, M. Terrier.


17h15. Les joueurs du Stade Rennais arrivent au Roazhon Park

L'ambiance est bouillante pour l'arrivée du bus des joueurs du SRFC.

15h48. Pour bien accueillir les supporters italiens, une distribution de galettes saucisses est en cours sur le mail François Mitterrand.

14h51. Les supporters du Milan AC sont à Rennes

Un groupe de supporters milanais s’est réuni devant le bar « La cabane » sur le mail François Mitterand. Ils ont reçu le petit guide touristique préparé par le Stade Rennais et distribué en ce début d’après midi. 1200 milanais sont attendus dans le parcage visiteurs de l'enceinte rennaise. 

Zlatan Ibrahimovic est à Rennes

Les dirigeants du Stade Rennais ont reçu leurs homologues italiens pour un moment de convivialité en amont du match. Zlatan Ibrahimović, conseiller de l’AC Milan, était présent pour cette rencontre tout comme Florian Maurice et Olivier Cloarec, directeur sportif et président du SRFC.

Plus de 28 000 supporters rennais attendus au Roazhon Park 


Ils étaient 10 000 à San Siro la semaine dernière. Ce jeudi soir, ils seront plus de 28 000 à pousser les Rouge et Noir vers un exploit historique.

Le groupe du Stade Rennais 

Pour ce qui est du rectangle vert, Julien Stéphan à un groupe quasiment complet à sa disposition. Fabian Rieder, Enzo Le Fée et Mahamadou Nagida sont les seuls absents à déplorer. 

L'entraîneur rennais pourrait aligner une équipe assez offensive pour se donner les moyens de réaliser l'impossible. En conférence de presse ce mercredi, il a rappelé l'importance "d'enflammer le match rapidement pour le faire basculer dans l'irrationnel."