Décès de Didier Notheaux, ancien joueur et entraîneur du Stade Rennais

Publié le
Écrit par la rédaction (avec AFP)
Didier Notheaux, ancien joueur et entraîneur du Stade Rennais, est décédé à l'âge de 73 ans.
Didier Notheaux, ancien joueur et entraîneur du Stade Rennais, est décédé à l'âge de 73 ans.

Didier Notheaux est décédé à l’âge de 73 ans. Il fut défenseur au Stade Rennais lors de la saison 1976-1977 avant d’entraîner l’équipe professionnelle de 1991 à 1993.

Didier Notheaux, ancien joueur et entraîneur de Rennes, passé aussi par de nombreux clubs français et plusieurs sélections africaines, est décédé à l'âge de 73 ans, ont annoncé mercredi plusieurs de ses anciens clubs.

« Le Stade Rennais F.C. adresses ses sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches », peut-on lire sur le site internet des Rouge et Noir.

durée de la vidéo: 01 min 25
Archive 1991 : portrait de Didier Notheaux, entraîneur du Stade Rennais

"C'est avec une immense tristesse que le FC Rouen a appris le décès de Didier Notheaux", a annoncé Rouen sur les réseaux sociaux, en évoquant la mémoire d'une "véritable icône du club dans les années 1970".

Milieu défensif moustachu de Rouen (1970-1974 puis 1977-1980), très bon tireur de coup francs, il a aussi joué à Lens et Rennes, avant de devenir entraîneur.

Sa carrière sur le banc a véritablement débuté au Havre (1983-1988): sur son site internet, le club normand rappelle que "celui que l'on surnommait Attila" a permis à l'équipe de retrouver l'élite en 1985 et de s'y maintenir deux saisons.

Après un passage à Reims, il a été entraîneur à Rennes (1991-1993) puis Valence (1993-1995, 2000-2003) ou encore Sochaux.

A la fin de sa carrière, il a été sélectionneur du Burkina Faso (1998-1999, 2007-2008) et du Bénin (2006-2007), avec aussi un court passage en Chine.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.