Démantèlement d'un réseau de prostitution

Un réseau de prostitution en Mayenne a été démantelé grâce à l'action combinée de la Police de l'Air et des Frontières (PAF) de Rennes et de la gendarmerie de Laval. 13 personnes viennent d'être interpellées. Selon la gendarmerie, la prostitution s'amplifiait en Mayenne. 


Le 21 novembre, une opération de police judiciaire déclenchée par 21 militaires du groupement de gendarmerie de Laval et 9 fonctionnaires de la PAF de Rennes se solde par l'interpellation de 13 personnes sur les départements de la Mayenne, de la Sarthe et de l'Ille-et-Vilaine. 


Une enquête de plusieurs mois

C'est en 2015 qu'un contrôle en Mayenne permet de constater "un défaut de titre valable pour un maintien sur le territoire national". Suite à leurs investigations, les gendarmes arrivent à démontrer que des personnes en situation irrégulière sont aidées à séjourner illégalement en France.

Dans le cadre d'une enquête préliminaire, les gendarmes de Mayenne et les services de la PAF de Rennes suspectent des faits de proxénétisme, de travail dissimulé, de blanchiment, de fraudes aux prestations et d'une aide au séjour irrégulier. Plus d'une quinzaine de personnes seraient impliquées. 

Depuis des années, des actes de prostitution s'amplifient sur les axes du département de la Mayenne, impliquant le plus souvent des prostituées d'origine camerounaise.

Filatures, écoutes téléphoniques, surveillances


En Mars 2016, une information judiciaire est ouverte par un juge d'instruction de Laval. Les multiples surveillances, filatures et écoutes téléphoniques permettent de confirmer tous les faits.

Suite à l'opération judiciaire du 21 novembre, qui a vu 13 personnes interpellées, les perquisitions ont permis de découvrir 18 000 euros en numéraires aux domiciles des prostituées. Les fourgons où s'exerçaient les activités de prostitution ont également été saisis.