Deux start-up rennaises mettent la technologie au service du cycliste et se distinguent au concours Lépine

Baltee Mobility a présenté son boîtier de sécurité pour les vélos qui fait office d’alarme antivol, détecteur de chute, bouton d’appel d’urgence… bref, un véritable ange gardien à vélo. De son côté, une autre start-up de Rennes, Neoca, a dévoilé son casque de vélo aussi discret que stylé. Deux innovations qui viennent de triompher au concours Lépine. Retrouvez ces jeunes inventeurs rennais dans notre journal ce dimanche 12 mai à 19h15 dans notre journal.

On n’apprend jamais mieux que par soi-même. Cycliste lui-même, comme ses proches, Armand Fourtané, co-fondateur de Baltee, sait ce que c’est que de tomber à vélo, la nuit, sans personne pour vous aider, ou de se faire embêter la nuit par des personnes malveillantes. Idem pour le fait de ne pas retrouver son vélo là où on l’avait attaché.

Alors avec son équipe il a travaillé, près de 21 mois, sur un concept de boîtier que l’on peut fixer au guidon, et qui fait office à la fois d’alarme anti-vol et de contact d’urgence.

Pour l’instant ce boîtier connecté porte un nom de code, le B-01.

Un boîtier anti-vol de vélo

Dans sa fonction anti-vol, une alarme sonore s’enclenche en cas de mouvement suspect. Au bout de 5 secondes, l’alarme grimpe jusqu’à 100 décibels pour dissuader définitivement le voleur.

En même temps, une notification est envoyée sur votre téléphone pour vous prévenir de la situation.

Efficace en cas de chute…

En cas de chute, c’est un peu le même principe. Le B-01 est équipé d’un détecteur. Au bout de 15 secondes, si vous ne l’avez pas arrêté, il contacte par mail ou SMS et donne votre localisation aux contacts d’urgence préalablement entrés dans l’application.

… ou en cas d’agression ou de malaise

Il existe aussi un bouton SOS qui permet d’alerter vos contacts d’urgence en appuyant 3 secondes dessus. Vos contacts savent ainsi l’endroit et le moment où vous étiez, ou en cas vous vous ressentiez en danger. Une fonction qui peut être très pratique en cas d’agression.

Une pluie de récompenses au concours Lépine

A Paris, au concours Lépine, l’assistant de sécurité multifonctions connecté B01 était présenté dans la catégorie « L’univers connecté ».
Il a remporté l’une des dix médailles d’or du concours Lépine, la médaille d’argent du prix de la Santé française de médecine, de l’exercice et du sport et le prix coup de Cœur de la chambre de commerce et d’industrie de Paris Île-de-France.

Commercialisé en septembre

Le Baltee B-01 pèse 80 grammes et est doté d’une autonomie de 8 jours. Il sera commercialisé en septembre, au prix de 149 euros.

Dans les évolutions à venir, Baltee veut rendre son application et son dispositif plus communautaire. L’idée est que toutes les personnes qui se trouvent aux alentours puissent recevoir une notification en cas de SOS ou de chute. A condition qu’elles possèdent elles aussi un Baltee B-01.

Une autre start-up rennaise, Néoca, couronnée au concours Lépine pour son casque de vélo.

On vous parlait déjà de Néoca en mars dernier. Les deux ingénieurs de la start-up rennaise, Romane et Maxence, tous deux formés à l’INSA, commençaient à travailler sur un casque de vélo pliable, à ranger dans le sac.
Mais c’est pour son casque de vélo invisible que Néoca a obtenu la médaille d’argent au concours Lépine, et le prix de la Préfecture et de la Région Ile-de-France.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Neoca (@neoca_off)

Ce casque, recouvert d'une casquette ou d'un bonnet pour être stylé sur sa bécane, été comme hiver, est homologué aux normes européennes. Les textiles sont interchangeables et lavables.
Comptez pour 150 euros pour un casque complet (casque + textile) et 50 euros pour acheter un textile à l’unité.

En direct et sur le plateau de France3 Bretagne, Armand Fourtané, co-fondateur de Baltee, et Romane Le Scour, co-présidente de Néoca, viendront réagir à leur prix et parler de leurs projets ce dimanche à 19h15 sur le plateau de France3 Bretagne