Elections régionales. Isabelle Le Callennec : " Ma vision pour la Bretagne "

Jusqu’ici en pôle position, Isabelle Le Callennec, la maire ( LR) de Vitré (Ille-et-Vilaine) confirme qu’elle sera bien la candidate de la droite pour les prochaines élections régionales. Avec au cœur de son projet : l’emploi et la culture du résultat.

Isabelle le Callennec, maire (LR) de Vitré se lance dans les élections régionales
Isabelle le Callennec, maire (LR) de Vitré se lance dans les élections régionales © Thierry Peigné - FTV

Isabelle Le Callennec, c’est d’abord un style. Franche, directe et visiblement insubmersible. Battue aux élections législatives de 2017, mais brillamment élue maire de Vitré dès le premier tour en juin dernier, l’ancienne parlementaire se lance un nouveau challenge : la présidence de la Région.


Une liste rajeunie


" C’est Marc Le Fur qui est venu me proposer le leadership pour conduire la liste de la droite " précise-t-elle comme pour couper court aux rumeurs. Depuis un moment, il est vrai, l’idée d’une nouvelle campagne menée par le député (LR) des Côtes-d’Armor n’enchantait pas certains élus bretons. Ils évoquaint même la nécessité d’une opération "décrochage".

La Candidature d’Isabelle le Callenec sera officialisée à la mi-février. Le nom des collistiers également. Les instances nationales LR semblent donner carte blanche à la maire de Vitré pour constituer ses équipes. " Il y aura un fort renouvellement. Nous recherchons des nouveaux profils de candidats mais nous aurons besoin aussi de personnalités expérimentées habituées aux dossiers de la Région " précise-t-elle.

Ce qui est sûr, c’est que le divorce semble consommé entre les anciens partenaires, entre la droite et l'UDI, ce mouvement centriste ayant constitué son propre groupe au sein du Conseil régional. " Il n’y pas de discussion avec l’UDI. Mais notre liste sera tout de même composée de personnalités centristes " tranche celle qui est aussi la présidente départementale LR en Ille-et-Vilaine.


L’emploi, la priorité


Concernant son programme, Isabelle Le Callennec défend un tryptique : le développement économique, la cohésion sociale et la transition écologique.
 

L’emploi, c’est ce qui détermine tout. Pour moi, c’est cela la base du développement durable.

Isabelle Le Callennec, maire (LR) de Vitré


L'ancienne députée estime que la Bretagne a besoin de tout le monde, grandes entreprises comme PME, même si elle avoue un petit penchant pour le capitalisme familial.

" À nous collectivités de mettre la main à la poche quand il le faut pour sauver des savoirs  faire. A nous collectivités de promouvoir l’attractivité du territoire. C’est ce que nous avons fait pour permettre par exemple aux Ateliers de Vitré (ex-groupe Texier) spécialisés dans la maroquinerie de luxe de bénéficier du programme France relance " explique la présidente de Vitré Communauté .

La future candidate estime que le bassin de Vitré est un bon laboratoire et elle compte bien décliner au niveau régional ce qui a réussi au niveau local. " Mon action politique se base sur la culture du résultat " précise-t-elle .


Pragmatique sur l’écologie


La question de la transition écologique sera bien sûr incontournable dans le débat des élections régionales. Là, Isabelle Le Callennec marque déjà une différence avec l’actuel chef de file de la droite bretonne au Conseil régional. Marc le Fur est un farouche opposant au projet d’éoliennes en mer dans la baie de Saint-Brieuc.

" Moi je suis déjà une partisane de l’éolien terrestre. Pour l’éolien en mer, je ne suis pas dogmatique. Car si la Bretagne doit à l’avenir produire plus d’énergies, alors elle doit s’en donner les moyens " avoue l’élue.

Idem sur le Très Haut débit où elle regrette le retard pris par le Bretagne. " Bien qu’ayant la compétence en matière d’apprentissage, la Région par exemple n’a pas su former des jeunes pour installer les fourreaux " s’interroge l’ancienne députée.

Isabelle Le Callennec résolument chantre du pragmatisme. A la Vitréenne.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections les républicains