Football : une exposition photo met à l'honneur les joueuses dans les stations du métro de Rennes

À l'occasion de la Coupe du Monde féminine de football, le métro rennais accueille une exposition photographique qui fait la part belle aux joueuses, à travers le monde. 
"Les fighters de Zanzibar" à découvrir à la station de métro Sainte-Anne à Rennes.
"Les fighters de Zanzibar" à découvrir à la station de métro Sainte-Anne à Rennes. © Renaud Bouchez

La balle au pied. Des joueuses de football du monde entier ont été immortalisées par des photographes, un travail visible sur les murs des stations du métro rennais alors que la Coupe du monde féminine 2019 démarre. Dans six stations, 11 pays sont à découvrir, fruit d'une collaboration entre SO FOOT et le collectif belge Huma


Station Sainte-Anne : "les fighters de Zanzibar"


Dans cette station, place à l'une des rares équipes de l'île de Zanzibar. Le photographe Renaud Bouchez y est parti fin 2018 pour SO FOOT. Le pays ne compte pas de championnat pour les féminines. Les équipes s'entraînent comme elles peuvent sur des terrains vagues, "des fois avec des garçons quand il n'y a pas assez de filles pour constituer un groupe raisonnable" explique-t-il.

Il raconte que le football féminin démarre par hasard à Zanzibar. C'était il y a 20 ans, une équipe suédoise débarque. Zanzibar monte alors une équipe composée de sportives d'autres disciplines. Parmi les pionnières, Nasra Juma Mohammed devenue formatrice, surtout pour les garçons, mais aussi commentatrice sportive. 
 

Comme on se bagarrait pour avoir le droit de jouer, quand on a décidé de donner un nom à l'équipe, Women fighters est venu naturellement (Nasra Juma Mohammed)


Comme ailleurs, les préjugés restent légion. Le pays très religieux ne favorise pas l'acceptation, "le football amène plus de problèmes à ces filles qu'autre chose" souligne Renaud Bouchez. Mais les choses avancent, doucement, grâce à la médiatisation et notamment la réalisation des documentaires "Zanzibar soccer queens" et "Zanzibar soccer dreams" réalisé par Florence Ayisi. 
 
Dans le métro rennais, d'autres pays sont mis à l'honneur grâce aux photos mais aussi le travail d'associations comme les Dégommeuses, les Débuteuses de Lyon, qui militent contre les discriminations. 


Plan de l'exposition

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe du monde de football football sport photographie culture art football féminin transports en commun transports économie