• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le futur lycée au sud-est de Rennes sera à Châteaugiron

Un rassemblement pour montrer qu'à Chateaugiron, on veut le nouveau lycée / © Birdyeyes
Un rassemblement pour montrer qu'à Chateaugiron, on veut le nouveau lycée / © Birdyeyes

La commission éducation du Conseil Régional de Bretagne a tranché dans le choix de l'implantation du futur lycée au sud-est de Rennes. Ce sera à Châteaugiron à l'horizon 2025. 

Par Thierry Peigné


La commission éducation, formation et emploi du Conseil régional de Bretagne s’est réunie ce mercredi 13 juin. Elle devait se prononcer sur la commune d'implantation d’un nouveau lycée public au sud-est de Rennes. Elle a choisi Châteaugiron.

La décision devait initialement être connue lors de la session de décembre 2017 du Conseil régional. La Région avait reporté son choix en février, écartant à ce moment-là la candidature de Guichen. Il ne restait plus en lice que les communes de Châteaugiron et Janzé.

Désengorger les lycées de Rennes

Le choix de Châteaugiron a été fait à une large majorité. Sur les 14 membres de la commission, 12 ont pris part au vote et 11 ont choisi Châteaugiron, le douzième s'abstenant.

"Les deux dossiers étaient très complets" précise Gaël Le Meur, la présidente de la commission éducation, mais "toutes les études de projections démographiques lycéennes ainsi que les études de transports scolaires démontrent que Châteaugiron permet de répondre au mieux à l'objectif principal qui est de désengorger les lycées rennais surchargés".

Actuellement, 1 500 élèves sont dans des bâtiments modulaires dans plusieurs établissements surchargés de l'agglomération rennaise comme les lycées Bréquigny, Descartes, Sévigné à Cesson-Sévigné ou encore à Bruz.

"Les projections tablent sur un potentiel d'allègement de 1 400 élèves vers Châteaugiron, contre 800 pour Janzé" ajoute Gaël Le Meur. "De plus, les études permettent de définir une organisation des transports scolaires, à adapter, mais qui mettraient les élèves des 30 à 40 communes concernées, à 45 minutes maximum du futur lycée de Châteaugiron. Actuellement certains jeunes de ces communes ont plus d'une heure de car pour se rendre au lycée à Rennes".

Le choix de la commission devrait être entériné lors de la session plénière du Conseil régional des 21 et 22 juin.

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus