• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilets jaunes à Rennes : deux enquêtes confiées à l’IGPN pour des manifestants blessés à l'oeil

Pendant la manifestation des Gilets Jaunes à Rennes le 19 janvier 2019 / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Pendant la manifestation des Gilets Jaunes à Rennes le 19 janvier 2019 / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Ce mardi 22 janvier, le parquet de Rennes a confié à l’IGPN (Inspection générale de la police nationale), deux enquêtes concernant des personnes blessées à l’œil lors de la manifestation des Gilets jaunes samedi dernier.

Par Thierry Peigné


Les deux enquêtes ont été ouvertes à la suite de la manifestation des Gilets jaunes du samedi 19 janvier, "dans le cadre procédural de la recherche de causes de blessures graves" indique le parquet de Rennes dans un communiqué.

"Ces investigations visent à déterminer les circonstances dans lesquelles deux personnes ont été blessées à l’œil au cours des heurts qui ont émaillé la fin de la manifestation" précise le parquet.


"Perte définitive de la vision d’un œil"

Selon le parquet, l’une des victimes, un photographe indépendant, n’a pas souhaité "déposé plainte dans l’immédiat, ni être examiné par un médecin". Le parquet nous a précisé qu'il s'agit du médecin légiste mandaté par la justice.

La seconde victime, un jeune Quimperlois, a fait l’objet d’une intervention chirurgicale dès samedi soir au CHU Pontchaillou. "Un premier bilan médical, réalisé par le médecin légiste mandaté par la justice, conclut à la perte définitive de la vision d’un œil" précise le parquet.
 

Six fonctionnaires des forces de l'ordre blessés

Le parquet rappelle que six fonctionnaires des forces de l’ordre ont été blessées dont "trois par l’explosion d’un engin explosif artisanal ayant causé la perforation du tympan d’un gendarme". 

Les six fonctionnaires ont déposé plainte. Une enquête judiciaire a été confiée à la sûreté départementale du commissariat de Rennes.

La police rennaise enquête également sur les nombreuses dégradations commises sur les commerces ou sur le mobilier urbain lors de cette manifestation régionale.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

1/2 Finale CdF : Itw Julien Stephan

Les + Lus

Les + Partagés