"Il attendait ça avec impatience !" Lucas, jeune handicapé de 16 ans, a fait sa rentrée à Bain-de-Bretagne

Lucas, âgé de seize ans, vient, comme depuis cinq ans, de faire sa rentrée dans un centre. Un des sept instituts médico-éducatifs gérés par l'Adapei d'Ille-et-Vilaine, qui accueille 400 jeunes handicapés pour cette rentrée 2023. Sur l'ensemble du département, l'un des plus sous-dotés de France, 1 400 jeunes attendent d'avoir une place dans une structure adaptée.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"Déjà, après trois semaines de vacances, il n'attendait qu'une chose, c'était de revenir au centre, s'exclame Élodie, la maman de Lucas. Il attendait ça avec impatience. Alors lundi, il s'est levé de bonne heure pour la rentrée. Il était tellement content de revoir les éducateurs, qu'il leur a fait des câlins. Très à l'aise avec tout le monde. En arrivant, il a tout de suite joué au ballon !", raconte-t-elle.

"Pour lui, c'est une vraie stabilité"

Lucas, 16 ans, est atteint d'une maladie génétique, qui provoque chez lui une importante déficience visuelle, mais aussi d'un retard moteur et mental. Depuis l'âge de 12 ans, il est accueilli à l'Institut médico-éducatif du Bois-Greffier à Bain-de-Bretagne, pas très loin du domicile de ses parents. Des parents soulagés et rassurés pour leur fils.

"Il est bien à l'IME, les horaires sont adaptés, c'est proche de la maison. Et les éducateurs sont très à l'écoute, à la fois pour lui et pour nous. Nous sommes plus sereins de le voir comme ça ! Pour lui, c'est une vraie stabilité cette place !" 

Élodie,

la maman de Lucas

400 jeunes handicapés accueillis par l'Adapei en Ille-et-Vilaine

Lucas a fait sa rentrée dans une des structures de l'Adapei-35 les Papillons Blancs, l'association gère en effet sept des 21 IME d'Ille-et-Vilaine. Cela représente 400 jeunes accueillis, dont 80 dans des unités externalisées, pour une intégration progressive en milieu scolaire ordinaire. "Une rentrée, qui, selon Didier Gacel, directeur du pôle enfance et éducation au sein de l’association, s'est très bien déroulée, avec une belle dynamique d'implication et de partage avec les familles !"

1 400 jeunes handicapés en attente d'une place en Ille-et-Vilaine

"Mais il ne faut pas se voiler la face, reconnait le directeur, la situation reste très critique. Dans le département d'Ille-et-Vilaine, il y a 1 400 jeunes en attente d'une place dans une structure adaptée. L'Ille-et-Vilaine est un des départements les plus sous-dotés de France." 
L'explication tient surtout dans le manque de place pour les adultes handicapés. "Ce qui nous oblige à garder des jeunes jusqu'à 28 ans parfois, en IME, pour qu'ils ne subissent pas de rupture. Mais ça ne libère pas de place !", déplore Didier Gacel. 

L'Agence régionale de Santé et le département sont tout à fait conscientes de la situation ett nous avons l'espoir d'un plan pour ouvrir des places. C'est une urgence, mais c'est maintenant dans la main du ministère !

Didier Gacel,

directeur du pôle enfance et éducation - Adapei-35

Face à cette situation, d'un manque de place criant pour les adultes handicapés, Élodie, la maman de Lucas, s'inquiète pour l'avenir : "je sais qu'il va falloir qu'on y réfléchisse. Et ça fait un peu peur, confie-t-elle. Même si nous savons, qu'ils ne le mettront pas à la porte, tant qu'on n'aura pas de solution. C'est rassurant !