• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Distribution du courrier très perturbée en Bretagne

Les postiers de Rennes sont en grève depuis le 9 janvier / © T.Peigné
Les postiers de Rennes sont en grève depuis le 9 janvier / © T.Peigné

Plusieurs facteurs grévistes, qui bloquaient les entrées de la plateforme industrielle du courrier de Noyal-Châtillon-sur-Seiche (35), ont été délogés par les forces de l'ordre ce mardi. De fortes perturbations ont été observées dans la distribution du courrier en Bretagne.

Par Sylvaine Salliou

Une soixantaine de facteurs, en grève depuis le 9 janvier se sont fait évacuer de la plateforme industrielle du courrier de Noyal-Châtillon-sur-Seiche, ce mardi 15 mai. Les forces de l'ordre sont intervenues vers 15h, sans violence et dans le calme, et sans aucun incident, selon la préfecture. Les grévistes bloquaient les entrées de la plateforme, depuis hier soir. 

Serge Bourgin, de Sud PTT regrette l'intervention des forces de l'ordre : "nous quittons les lieux, car nous sommes dans une forme de résistance pacifique". Les postiers souhaitaient bloquer l’entrée de la plateforme jusqu'à ce que la direction de la Poste ouvre de "nouvelles négociations". Les grévistes appellent à de nouvelles actions. Ils manifesteront ce mercredi devant la direction de la Poste, à Rennes, à 10 h. 

2,5 millions de plis traités chaque jour, très peu aujourd'hui....

La plateforme que les grévistes bloquaient, est le centre névralgique de la distribution du courrier, en Bretagne. C'est à cet endroit qu'est trié tout le courrier d’Ille-et-Vilaine, des Côtes-d’Armor, du Morbihan, du Finistère et de la Mayenne et de la Sarthe. 2,5 millions de plis sont traités chaque jour. 440 postiers traitent, six jours sur sept, quelque 2,5 millions de plis en provenance et/ou à destination de ces départements.

Depuis hier soir, les grévistes empêchaient les camions transportant le courrier, de quitter la plateforme, mais pas les salariés. 

La direction de la Poste explique que la collecte du courrier aura bien lieu ce soir, mais que peu de plis ont pu être distribués aujourd'hui.





Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus