IMAGES. Rennes : des hélicos au-dessus du centre-ville. Pas de panique, c'est un exercice anti-terroriste

Ils sont énormes, font un bruit d'enfer et ont volé en stationnaire au dessus du bâtiment de la sécurité sociale. Deux hélicoptères de l'armée sont intervenus en fin de matinée ce mardi 15 octobre dans le ciel de Rennes. Ils participent à un exercice anti-terroriste.

Un exercice d'héliportage de troupes d'intervention dans le centre-ville de Rennes
Un exercice d'héliportage de troupes d'intervention dans le centre-ville de Rennes © B.Thibaut

"Mais c'est quoi ce bruit sourd ?" demande une collègue de boulot. "Venez voir à la fenêtre, ce sont deux gros hélicoptères qui tournent au-dessus de notre bâtiment et de celui de la CPAM" lui répond un autre. 

Étonnement ce mardi matin devant le ballet aérien impressionnant de deux hélicoptères Puma de l'armée de l'air. Plusieurs personnes se retrouvent aux fenêtres ou sur le perron de France 3 pour observer le spectacle inédit de ces hélicoptères qui, après avoir tourné plusieurs fois au-dessus de nos têtes, se positionnent en vol stationnaire juste à la verticale du bâtiment de la CPAM, esplanade Charles de Gaulle. Au bout de quelques secondes, une corde est lancée. Quatre commandos descendent en rappel.
Quatre commandos sont descendus en rappel sur le toit de la CPAM
Quatre commandos sont descendus en rappel sur le toit de la CPAM © France 3 Bretagne - T. Peigné
 

Un exercice anti-terroriste


Ces deux hélicoptères interviennent dans le cadre d'un exercice anti-terroriste initié par le ministère des Armées, en collaboration avec la préfecture d'Ille-et-Vilaine. Les manoeuvres devraient durer jusqu'à jeudi au-dessus de Rennes, Saint-Malo et Cesson-Sévigné.
Lundi, les hélicoptères ont été aperçus au-dessus du centre-ville déposant des hommes sur la toiture du Couvent des Jacobins et sur le sommet des tours Horizons.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité terrorisme faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter