INSOLITE. Entre le lion d'Afrique et le condor des Andes, les collections de l'Université de Rennes dévoilent leurs trésors ce 21 janvier

Publié le
Écrit par Myriam Thiébaut .
Le reportage de Sylvaine Salliou et Thierry Bouilly ©France 3 Bretagne

Le temps d'un après-midi, ce samedi 21 janvier, l'Université de Rennes ouvre ses collections au public : galerie de zoologie, collections de géologie et d'instruments scientifiques, serres botaniques font partie de la visite. Le tout agrémenté des peintures de Mathurin Méheut, qui a décoré le musée universitaire dans les années 1940. Une source d'émerveillement pour tous les goûts.

Les collections de l'Université de Rennes (anciennement dénommée Rennes 1) ne se laissent découvrir qu'une fois à deux par an, au moment des Journées du patrimoine et de manière tout à fait exceptionnelle à d'autres moments de l'année.

Le dernier loup de Bretagne ?

La collection de zoologie de l’Université de Rennes renferme environ 150 000 objets, mammifères, reptiles, insectes et oiseaux "naturalisés". Parmi ses trésors, des condors des Andes, des colibris porte-épée (son bec est presque aussi long que son corps), un lynx, un ours et même un loup… Peut-être le dernier loup de Bretagne, abattu dans les Monts d'Arrée en 1918. On trouve aussi un ornithorynque, que les scientifiques ont eu bien du mal à placer dans la famille des mammifères, puisqu'il allaite ses petits, mais pond des œufs ! 

Autre curiosité : des squelettes comme celui d'un lion d'Afrique.

Sous le regard vigilant des cerfs de Mathurin Méheut

Le musée de géologie regroupe plus d’un million de pièces. Les murs de cet ensemble sont décorés de 25 toiles de Mathurin Méheut et d'Yvonne Jean Haffen, réalisées entre 1942 et 1946 spécifiquement pour l’Institut de géologie de Rennes, et classées aux monuments historiques.

Ces vastes panneaux représentent des vues de chercheurs et d'étudiants de l’Institut de géologie sur le terrain, mais aussi des scènes de la vie en Bretagne durant la première moitié du 20ᵉ siècle. 

Quelques tableaux évoquent les temps préhistoriques avec des dinosaures et des mammouths. Ces tableaux décoratifs ont d’abord orné les murs de l’Institut de géologie lorsqu'il se situait dans le centre-ville de Rennes, rue du Thabor. Ils ont emménagé sur le nouveau campus de Beaulieu en 1995.

 

Les collections de l'Université de Rennes se situent sur le campus de Beaulieu, à l'Est de Rennes, boulevard du général Leclerc. Elles seront ouvertes le samedi 21 janvier de 14h30 à 17h 30. L’entrée est libre.

 

(Avec Sylvaine Salliou)

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité