Ligne B du métro à Rennes : redémarrage en bonne voie, un premier train a pu rouler en phase de test

Pièces livrées. Matériels de démontage et de remontage testés et approuvés. Le processus de remise en état de la ligne B du métro de Rennes avance conformément au calendrier. La ville espère une réouverture au plus vite pour cette deuxième ligne à l'arrêt depuis le 3 janvier 2024.

Enfin le bout du tunnel. La fin de la galère pour les usagers de la ligne B du métro de Rennes approche. Dans un communiqué diffusé ce mercredi 24 avril 2024, Rennes Métropole affirme avoir franchi plusieurs étapes clés pour assurer “une remise en service du métro de la ville la plus rapide possible”.

Retour de la ligne B au printemps

Selon cette déclaration, le processus industriel se déroule conformément au calendrier prévu, laissant entrevoir une réouverture de la ligne dès le printemps.

Lire : Métro rennais : pourquoi la ligne B ne sera finalement pas rétablie à la fin du premier trimestre

Les travaux de réparation, indispensables à la remise en état de la deuxième ligne du métro de Rennes, immobilisée depuis le 3 janvier 2024, visent principalement au remplacement d'un bloc mécanique sur chaque bogie, élément assurant le contact entre la rame et le rail. Avec quatre bogies par rame et vingt-cinq rames au total sur la ligne, cela représente au total cent pièces à substituer.

“Toutes les pièces commandées ont été livrées”

En mars, Rennes Métropole avait annoncé la remise en service progressive des rames, avec le remontage réussi de la première. La deuxième rame a suivi dans la semaine du 26 mars, tandis qu'une troisième est en cours de remontage, selon les informations communiquées par la collectivité.

Lire : Ligne B du métro de Rennes. Ce qu'il faut savoir sur sa mise en service

Quant à l'approvisionnement en pièces nécessaires, point critique au début du chantier, il semble désormais résolu. "Tous les outils et pièces requises ont été livrés chez le partenaire industriel de Siemens Mobility à Limoges ainsi qu'au dépôt de Keolis sur le site de La Maltière à Rennes", indique le communiqué de la ville.

Les procédures de démontage et de remontage ont été établies et testées Ce qui permet de synchroniser les opérations, avec un rythme prévu de douze axes pivot par semaine, équivalant à trois trains remis en état chaque semaine.

Il est toutefois précisé que la reprise de l'exploitation commerciale sera conditionnée à l'approbation de la STRMTG (Service technique des remontées mécaniques et des transports) et de la Préfecture.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité