Ligue Europa : quels adversaires pour Rennes en 16e de finale après sa qualification historique?

Ce 13 décembre 2018 restera marqué dans les annales du Stade Rennais. La victoire contre les Kazakhs d'Astana lui ouvre pour la première fois de son histoire les portes des 16e de finale. Le tirage au sort aura lieu lundi 17 décembre. Quels sont les adversaires potentiels des "Rouge et Noir"?


Avec le doublé Ismaïla Sarr et sa victoire contre Astana dans une ambiance de folie au Roazhon Park, Rennes prend la deuxième place du groupe K derrière le Dynamo Kiev et se qualifie donc pour les 16e de finale.
Seuls survivants français en League Europa, les "Rouge et Noir" auront à coeur avec leur nouvel entraîneur Julien Stéphan, d'aller le plus loin possible à ce niveau, encore jamais atteint par le club. Mais la marche est haute et le défi élevé pour le club breton. Le tirage au sort de ces 16e de finale se déroulera en Suisse ce lundi 17 décembre. Il pourrait réserver de grosses pointures au Stade Rennais.

En effet, en terminant deuxième de sa poule, le club s’expose à un adversaire qui a terminé premier ou à un "reversé" de la Ligue des Champions.  
 

Arsenal, Inter, Naples, Chelsea...

Les adversaires potentiels des "Rouge et Noir" sont ceux qui se retrouvent dans ce qui est appelé le Chapeau 1, le club breton étant dans le chapeau 2.

Un seul club du Chapeau 1, le Dynamo Kiev, ne peut se retrouver en 16e face à Rennes car issu du même groupe de la phase qualificative.

Voici donc les 15 équipes sur lesquelles le Stade Rennais pourrait tomber. Et comme on peut le constater, parmi elles, se trouvent de grosses écuries européennes :

Arsenal (ANG), Naples (ITA), Bayer Leverkusen (ALL), Benfica Lisbonne (POR), Chelsea (ANG), Inter Milan (ITA), Séville FC (ESP), Eintracht Francfort (ALL), Genk (BEL), Betis Séville (ESP), RB Salzbourg (AUT), Valence CF (ESP), Villarreal (ESP), Dinamo Zagreb (CRO) et Zénit Saint-Pétersbourg (RUS). 

Pour ceux que cela intéresse, les premières probabilités sur le tirage au sort sont tombées. A découvrir dans le tableau complexe de ce mathématicien, fan de foot.