Métro de la Ligne B à Rennes : Reprise de la circulation "au plus tôt" le vendredi 22 décembre

Pas de métro avant le 22 décembre. À Rennes, la ligne b du métro ne rouvrira pas avant vendredi prochain. "Au plus tôt", a précisé le gestionnaire Keolis lors d'un point presse. Il reste cependant de nombreuses opération à mener avant une réouverture au public. Cette ligne est à l'arrêt depuis l'incendie d'un poste électrique mi-novembre. Des tests et une marche à blanc sont prévus sur la ligne ce week-end.

La ligne b du métro de Rennes ne rouvrira pas le 18 décembre comme prévu initialement mais "le 22 décembre, au plus tôt". L'annonce est tombée lors d'une conférence de presse ce vendredi, en présence du gestionnaire Keolis et de Rennes Métropole. Le métro était à l'arrêt depuis l'incendie d'un poste électrique survenu il y a un mois.

"On est dans cet objectif du 22, car nous voulons rouvrir avant les vacances" a précisé lors de cette conférence de presse Matthieu Theurrier, vice-président de Rennes Métropole délégué à la mobilité et aux transports.

Nombreuses phases de test encore à mener

Une date qui pourrait être dépassée vu l'ampleur des opérations à mener. "Plusieurs chantiers de réparation ont été lancés afin de permettre une remise en service de la ligne b le plus tôt possible", précise l'élu.

Parmi les gros chantiers opérés, celui de la reconstruction de "l'architecture électrique courant fort" (alimentation du courant de traction des trains). "Les câbles d’énergie de traction endommagés par l’incendie ont été remplacés pour pouvoir raccorder les nouveaux équipements, annonce la Métropole rennaise dans un communiqué. Cette nouvelle architecture électrique a été remise sous tension avec succès."

Les réparations sur les automatismes, systèmes permettant d’envoyer les commandes de circulation aux trains, sont également terminées.

À lire : Panne du métro b à Rennes. "On n'en peut plus". Les chauffeurs du réseau de transport Keolis déposent un préavis de grève

Il reste cependant "différentes phases de tests à mener, et la nécessaire validation du dispositif de reprise par les différentes autorités compétentes", avant d'espérer une remise en service de la ligne b. Si les tests sont concluants, une marche à blanc sera réalisée du samedi 16 au lundi 18 décembre inclus.

Le dossier de sécurité intégrant les résultats des tests et de la marche à blanc réalisée ce week-end sera ensuite remis aux experts indépendants d'un Organisme Qualifié Agréé (OQA), qui validera la conformité de l’ensemble du système de transport. Son avis sera transmis au service expert de l'Etat, le STRMTG (Service Technique des Remontées Mécaniques et des Transports Guidés), qui pourra alors autoriser la remise en service de la ligne b.