Métro rennais : encore un prénom masculin pour le tunnelier ?

La coutume des mineurs veut qu'un tunnelier soit baptisé d’un prénom féminin. Perceval, le nom de celui de la 1ère ligne, allait donc à l'encontre de la tradition. Mais ce coup-ci, la Ville propose aux habitants de voter pour baptiser celui de la ligne B. Pourquoi doit-il avoir un prénom féminin?

Par Rédaction

La coutume des mineurs de fond veut que les tunneliers soient baptisés d’un prénom féminin, en référence à leur patronne et protectrice, « Sainte-Barbe », censée protéger les ouvriers des accidents de chantier. Pour le tunnelier de la ligne A, la métropole rennaise avait dérogé à la règle en prénommant l'outil Perceval. 

Le chantier, rappelons-le, a eu son mot de déboires.


Perceval 2, Agloval ou Elaine

Alors cette fois-ci, la métropole propose aux habitants de voter pour lui trouver un prénom. Les rennais ont le choix entre Perceval 2, Agloval ou Elaine. Trois prénoms issus des légendes du Roi Arthur, en référence aux racines celtes bretonnes. 

Les rennais feront-ils à leur tour un clin d'oeil aux superstitions minières en choisissant le seul prénom féminin figurant parmi les propositions ?

A la rédaction, on ne prend aucun risque et on vote pour Elaine sans hésitations ! Vous avez jusqu'au 15 octobre pour donner votre opinion. Le baptême devrait avoir lieu en décembre, une fois que l’ensemble des pièces seront assemblées.

A lire aussi

Les + Lus