Moins de naissances, plus de décès : les chiffres-clés de la population bretonne

La population bretonne est estimée à 3 430 000 habitants en 2022. Un gain de 17 700 habitants par rapport à 2021. Ce sont les toutes dernières statistiques communiquées par l'INSEE. L'arrivée de nouveaux habitants explique ce chiffre. La région connaît également une augmentation importante du nombre des décès et une baisse des naissances.

17 700 habitants supplémentaires en 2022 par rapport à 2021. Soit une augmentation de 0,5% de la population bretonne qui est estimée à 3 430 000 habitants. Au niveau national, la population a augmenté de 0,3%. La Bretagne reste une des régions qui attirent le plus de nouveaux habitants. D'ici 2050, la population devrait avoir gagné 260 000 habitants, selon l'INSEE.

Des chiffres qui vont peut-être commencer à se vérifier avec la nouvelle campagne de recensement  qui va s'étaler du 18 janvier au 24 février pour 270 communes bretonnes (38 de plus de 10 000 habitants et 232 de moins de 10 000 habitants.)

Une hausse sans précédent des décès en 2022

Cette photographie de la démographie bretonne montre des particularités. En effet, en 2022, la région voit se creuser le solde naturel avec 8.000 décès de plus que de naissances. Après une augmentation importante du nombre de bébés en 2021, la courbe est repartie à la baisse.

Côté décès, la région subit une hausse sans précédent. 2.000 défunts supplémentaires en un an. Soit + 5,4%. Seul le département d'Ille-et-Vilaine échappe à cette règle, notamment à Rennes et dans l'agglomération.

En revanche, le département des Côtes-d'Armor est le plus marqué par cette augmentation du nombre de décès avec + 8,4%. Même les communes périurbaines, qui gardaient un solde naturel positif (différence entre le nombre de naissances et celui des décès), sont désormais marquées par cette évolution.

La région où la population vieillit le plus vite

Autre particularité bretonne : même si la population n'est pas la plus âgée de France, la Bretagne est là où l'on vieillit le plus vite avec +2,2 ans en 10 ans. L'âge moyen d'un Breton ou d'une Bretonne est actuellement de 43,3 ans.

Les Côtes-d'Armor demeurent le département où l'âge moyen est le plus élevé : 45,3 ans. Et l'Ille-et-Vilaine abrite la population la plus jeune avec un âge moyen de 40,3 ans. Un chiffre inférieur à la moyenne nationale en raison de la forte présente des étudiants.

Résultat mécanique de ces évolutions, l'espérance de vie à la naissance en est affectée. Elle est de 78,5 ans pour les hommes et de 84,9 ans pour les femmes.

Un quart de la population âgée de 65 ans et plus

Au 1er janvier 2023, près d'un quart de la population bretonne avait 65 ans ou plus.

Et selon les statistiques des trois premiers mois de 2023, la Bretagne connaît une baisse des naissances, le Morbihan étant le plus concerné. Baisse aussi du nombre de décès avec - 4,7% soit un peu moins qu'au niveau national.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité