Objectif Zéro pesticides : la ville de Rennes mise sur Terres de Sources

© S. Breton - France 3 Bretagne
© S. Breton - France 3 Bretagne

À six mois des élections municipales, Paris, Lille, Nantes, Grenoble et Clermont-Ferrand ont pris des arrêtés pour interdire toute utilisation de pesticides chimiques sur leurs communes. Rennes n'a pas suivi au grand dam de certains écologistes. La ville mise sur le projet « Terres de Sources ».

Par Marc-André Mouchère

À six mois des élections municipales, Paris, Lille, Nantes, Grenoble et Clermont-Ferrand ont pris des arrêtés pour interdire toute utilisation de pesticides chimiques sur leurs communes. Une façon de soutenir Daniel Cueff, le maire de Langouët (Ille-et-Vilaine), dont l'arrêté pour interdire ces produits à moins de 150 mètres des habitations, a été suspendu par la justice.

Comme Daniel Cueff d’autres maires ruraux se sont engagés dans la lutte contre les pesticides pour préserver la santé de leurs citoyens, mais aussi pour sauvegarder la biodiversité en danger. Le gouvernement envisage une limite d’épandage des produits chimiques dans une bande de 5 à 10 mètres des habitations.

À Lille, le président du groupe des élus Europe Écologie Les Verts, Stéphane Baly, a dit clairement vouloir faire plier le gouvernement qui ménage les agriculteurs. Aussi certains écologistes de la capitale bretonne, s’étonnent que la ville de Rennes n’ait pas déjà rejoint ce mouvement contre les pesticides, qui compte une bonne cinquantaine de villes rurales et cinq grandes villes.
 

Une trajectoire vers un territoire 100% zéro pesticide


Nathalie Appéré répond ce soir par un message sur son site Facebook



On apprend ce vendredi que le projet « Terres de Sources » est l’un des lauréats de l'appel à projets national « Territoires d'innovation » lancé par le gouvernement il y a deux ans. Avec ce prix, ce sont 20,6 millions d'euros qui vont venir financer le projet « Terres de Sources ». Un projet qui concerne tout le bassin rennais.

Terres de Sources, un projet alliant l'eau, l'économie locale et la juste rémunération des
Agriculteurs.


Terres de Sources est un projet de transition agricole et écologique. Son objectif est de renforcer la protection de la ressource en eau et de développer de nouvelles filières agricoles et alimentaires vertueuses sur le plan écologique.

L'eau potable de l'agglomération rennaise provient en effet de zones d'élevage parmi les plus productives de France, sur les pays de Fougères, Dinan, Rennes et Brocéliande. L’ambition de Terres de Sources est de soutenir ces agriculteurs engagés dans la protection de la ressource en eau.
 

Donnant-donnant

Le principe de Terre de sources : les grands acheteurs publics (pour les cantines etc.) achètent les produits d’agriculteurs qui s’engagent à respecter l’environnement.
Une marque est aussi créé pour inviter les habitants,  à acheter des produits labellisés Terres de Sources.
Cette nouvelle marque porte les valeurs suivantes : protéger la ressource en eau, soutenir l'économie locale et rémunérer au juste prix les agriculteurs.
 

Sur le même sujet

L'ambiance à Tout Rennes Court

Les + Lus