Opération anti-drogue : cinq personnes interpellées dans des communes autour de Rennes

Une vaste opération antidrogue, ce vendredi 12 avril 2024, a permis d'interpeller cinq personnes dans des communes aux alentours de Rennes. Elles ont toutes été placées en garde à vue. Une intervention du même type avait avorté il y a presque un mois, pour suspicion de fuites policières.

Cinq personnes ont été interpellées ce vendredi 12 avril 2024 et placées en garde à vue. Elles sont  mises en cause dans une affaire de trafic de stupéfiants, a appris France Inter auprès du procureur de la République de Rennes. Ces arrestations interviennent presque trois mois après une opération ratée des forces de l'ordre. 

Plus de 5 kg de cannabis, un kilo d’héroïne et de l'argent saisis

Les suspects sont quatre hommes et une femme, âgés de 22 à 39 ans, interpellés à Montreuil-le-Gast, Liffré, Pacé et à la Chapelle-des-Fougeretz. Certains ont déjà été condamnés pour des infractions en lien avec du trafic de stupéfiants. 
 
Plusieurs perquisitions menées dans différentes communes d'Ille-et-Vilaine ont également permis de saisir plusieurs armes dont un pistolet semi-automatique ou encore un fusil de chasse. Plusieurs drogues ont aussi été découvertes : méthamphétamine, plus de 5 kg de résine de cannabis, plus d'un kilo d’héroïne et de l'argent liquide. 

À LIREFusillade à Rennes. Face aux narcotrafiquants, la police réclame "plus de moyens". "Il faut s'attaquer aux têtes de réseaux"

Opération antidrogue avortée à Rennes, en raison de fuites

Cinquante-sept policiers - dont des membres du Raid et de la BRI - ont été mobilisés pour cette opération qui intervient quasiment trois mois après une autre opération, ratée, qui visait de nombreux points de deal repérés à Rennes et qui devait permettre une série d'interpellations. Le 23 janvier dernier, l'opération avait en effet été annulée au dernier moment et l'IGPN avait alors été saisie pour des soupçons de fuites policières. L'enquête est d'ailleurs toujours en cours, précise le parquet ce vendredi. 

À LIRE : “On va harceler les dealers” : 28 points de revente de drogue à Rennes sur les 32 du département

Opération prévue depuis près d'un an

Cette opération était prévue presque un an après le début de l'enquête ouverte pour "des faits d'infraction à la législation sur les stupéfiants" portant sur un point de deal situé à Rennes. Cette enquête avait entraîné l'ouverture d'une information judiciaire le 27 novembre dernier pour "acquisition, détention, transport, emploi, offre ou cession non autorisée de produits stupéfiants", "participation à une association de malfaiteurs" et "blanchiment"
 
 
(Avec Emmanuel Leclère / service PJ de France Inter) 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité