• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Pour la SNCF, le chantier de l'année, c'est entre Rennes et Redon

Le chantier d'une "suite rapide" / © RFF
Le chantier d'une "suite rapide" / © RFF

Le renouvellement des voies entre Rennes et Redon est le chantier le plus important pour la SNCF et RFF en 2014-2015, dans le cadre du plan de modernisation des voies. C'est leur plus gros chantier sur le territoire national. Il va monopoliser toute les nuits d'importants moyens jusqu'en avril.

Par Stéphane Grammont

C'est le dernier "gros morceau" de la modernisation des voies ferrées en Bretagne. Après les axes Rennes-Brest et Rennes Quimper, la SNCF s'attaque aux 110 kilomètres de rails entre Rennes et Redon.

Chaque jour, 58 TGV, 16 TER et 4 trains de fret empruntent ces voies. Et sans les déranger, 500 agents et une logistique implacable viendront chaque jour, ou plutôt chaque nuit, renouveler 1000 mètres de voies, grâce à une véritable usine sur rails.

 / ©

Les ingrédients

120 tonnes de rails

1 666 traverses de béton

6 664 attaches

2 500 tonnes de ballast

La recette


La technique de la "suite rapide" permet d'assurer ce "chantier de l'année", nécessaire à la fiabilité du réseau : après avoir soulevé les rails et renouvelé le ballast, on défait les attache et écarte les anciens rails. Puis l'on remplace les traverses de bois par des traverses de béton. Enfin l'on pose les nouveaux rails. Le ballast est ensuite ajusté en hauteur et stabilisé.


Ce long et imposant convoi parcours entre 80 et 1000 mètres chaque nuit. Lorsque les lieux ne le permettent pas (zone d'approche des gares, tunnels), des moyens mécanisés plus légers prennent le relais. la distance renouvelée quotidiennement passe alors entre 75 et 150 mètres. 

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus