Cet article date de plus de 4 ans

Présidentielle 2017 : le FN en "sous-performance" en Bretagne

Avec 15,33% des voix et plus de 306 000, Marine Le Pen a vu son socle d'électeurs bretons une nouvelle fois augmenté. Une progression toutefois limitée compte tenu de ses résultats dans l'hexagone. La Bretagne n'est plus une terre de mission mais pas encore une terre de prédilection.
Les militants du Front national lors de la proclamation des résultats du 1er tour de la présidentielle à Chantepie près de Rennes
Les militants du Front national lors de la proclamation des résultats du 1er tour de la présidentielle à Chantepie près de Rennes © B. Galmiche
En Bretagne, la candidate frontiste est loin des scores qu'elle a pu enregistrer dans d'autres régions.

Premier tour de la présidentielle en Bretagne
Premier tour de la présidentielle en Bretagne

Avec 15,33%, elle est 6 points en dessous de son résultat national (21,43%) comme on peut le constater sur cette carte, où le bleu marine est peu présent sur l'ouest.

© franceinfo

Pour autant, avec ses 15,33% et 306 642 votes en Bretagne, Marine Le Pen améliore de deux points son score de 2012 et gagne plus de 44 000 voix. En 2012, elle était arrivée en troisième position, ce dimanche elle n'accède qu'à la quatrième place. Si la Bretagne n'est plus une terre de mission, elle n'est pas encore une terre de prédilection.  

durée de la vidéo: 01 min 32
Soirée électorale avec les militants FN à Chantepie près de Rennes

Le vote des villes et le vote des campagnes

Les performances de Marine Le Pen sont très différentes selon le secteur géographique. Si la candidate fait le plein de voix dans les campagnes du centre Morbihan ou sud-est d'Ille-et-Vilaine, il s'avère que dans les grandes villes bretonnes, les électeurs ont quelque peu boudé le vote frontiste. A Rennes, Marine Le Pen doit se contenter de 6,70% des voix. La capitale bretonne est la grande ville où l'on a le moins voté pour Marine Le Pen après Paris . Dans les agglomérations bretonnes, la présidente du Front national s'est faite damé le pion par Jean-Luc Mélenchon, le candidat de la France insoumise qui a récupéré une bonne partie du vote contestataire.
durée de la vidéo: 01 min 49
Analyse du politologue sur le vote FN en Bretagne à la présidentielle


Une réserve de voix supplémentaires peu extensible

Pour le second tour, la candidate d'extrême droite peut compter sur ses électeurs du premier tour, fidèles dans le temps et qui adhèrent de plus en plus aux idées du parti. En report de voix, elle peut espérer récupérer celles des électeurs de Nicolas Dupont-Aignant (Debout la France) (4,4%), de François Asselineau (UPR) et une partie de ceux qui ont voté pour François Fillon (LR) mais qui a fait un score modeste dans la région.

durée de la vidéo: 00 min 41
Le réservoir de voix pour le Front national au second tour en Bretagne

Le sondage du Cevipof/Ipsos réalisé vendredi 21 avril pour les régions de France 3, donnait dans l'hypothèse d'un second tour Macron/Le Pen une victoire sans appel du leader d'En Marche! en Bretagne avec 70% des suffrages contre 30% pour la candidate frontiste. Avec tous les appels à voter engrangés par Emmanuel Macron, que ce soit au niveau national ou régional, le candidat d'En Marche semble bien parti pour ce second tour dans la région. Le suspens ne semble pas être au rendez-vous dans 15 jours en Bretagne. 













Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections