A Rennes, le Grand Soufflet résonne encore

Publié le Mis à jour le

Chaque année, le Grand Soufflet, festival d'accordéon (et harmonica ! ), vient égayer le début d'automne autour de Rennes, comme une belle routine. Mais en pleine crise sanitaire, c'est presque un événement. Alors ne boudez pas votre plaisir, ça commence ce mercredi soir, jusqu'au 10 octobre.

"Le festival a lieu"! La première phrase que l'on peut lire sur le site du Grand Soufflet est une information en soi, tant l'événement a couru le risque d'être annulé, à l'image de l'essentiel des festivals cette année. 

La 25ème édition se tient donc du 30 septembre au 10 octobre. Comme à son habitude, les musiques du monde seront à l'honneur : Le Cap-Vert, La Réunion, La Sardaigne ou encore le sud des États-Unis.
   

Une belle dédicace à l'harmonica


Hormis ces musiques du monde, à noter, cette année, l'intrigante prestation de l'harmoniciste de Johnny Hallyday, le franco-polonais Greg Zlap. C'est lui qui assume le solo d'harmonica sur la chanson "Gabrielle". ll est également connu pour sa version du "Blues du pénitencier".
 
Son concert est à découvrir ce jeudi 1er octobe au chapiteau du Thabor à 20 h 35.
 

Le Cabaret de Madame Arthur pour lancer le festival


C'est le Cabaret de Madame Arthur, qui a lancé les festivités pour la soirée d'ouverture. Excentricité et humour au programme avec des créatures travesties pour un spectacle de chansons françaises...Reportage de Krystel Veillard, Vincent Bars, Hervé Tiercelin et Catherine Bot.
 

Attention Virus


Même les organisateurs sont surpris que le festival ait bien lieu. C'est pour dire. Depuis des semaines, ils épluchent les décrets et arrêtés successifs, tentant de trouver une solution pour que le Grand Soufflet puisse... souffler ses 25 bougies. 

L'organisation du festival a bien sûr prévu un protocole sanitaire strict pour le public, les équipes et les artistes. Un protocole qui a été validé par la préfecture d’Ille-et-Vilaine. Le grand atout de ce festival : il se déroule sur des lieux éclatés autour de l'agglomération rennaise, avec sur chaque site des jauges inférieures à 1000 personnes. Il échappe donc aux  nouvelles mesures restrictives annoncées le 23 septembre par le ministre des Solidarités et de la Santé.
 

Bien entendu, le port du masque sera obligatoire, il sera interdit de fumer ou boire en position debout, le bar fermera à 22 h. 

Si une annulation de dernière minute était néanmoins décidée par la préfecture, les billets seront intégralement remboursés.