Rennes. Le musée des beaux-arts acquiert enfin ce modèle réduit de la statue équestre de Louis XIV

Publié le

En juillet 2020, un appel au mécénat  avait été lancé pour acquérir cette statue, contre la modique somme de 2,37 millions d’euros. C’est désormais chose faite. Grâce à l’appui de l’État et au mécénat du Groupe Norac, le Musée des beaux-arts de Rennes a fait l’acquisition du modèle réduit de la statue équestre de Louis XIV, sculptée par Antoine Coysevox et reconnue d’intérêt patrimonial majeur.

C’est un petit pas pour la culture en Bretagne, un pas de géant pour le musée des Beaux-arts de Rennes. Ce modèle réduit est à ce jour la seule statue équestre de Louis XIV par Antoine Coysevox (1640-1720) connue et conservée. D'une hauteur de 94 cm, elle repose sur un piédestal de 120 cm qui date du XIXe siècle. Son prix? 2,37 millions d'euros.

L'œuvre originale monumentale est conçue à la demande des États de Bretagne, entre 1688 et 1689, par Antoine Coysevox (1640-1720), alors le sculpteur le plus important de la fin du règne de Louis XIV.

D’abord pour Nantes puis finalement à Rennes

Initialement destinée à Nantes, la statue équestre de Louis XIV a été finalement accueillie le 6 juillet 1726 par Rennes sur la nouvelle place du Palais (aujourd'hui place du Parlement).

Alors d'une hauteur d’environ 4 mètres, elle repose sur un piédestal de 3 mètres de hauteur, orné de chaque côté de reliefs en bronze.

Fondue en 1973 pour fabriquer des canons

La statue est démontée en 1793 et fondue pour réaliser des canons, à l'exception des deux reliefs latéraux en bronze qui sont conservés au Musée des beaux-arts depuis sa fondation en 1801.

Conservée depuis plus d'un siècle dans une collection aristocratique britannique, la réduction en bronze est aujourd'hui l'unique témoignage en volume de la célèbre statue monumentale de Coysevox.

 

Une acquisition exceptionnelle

En octobre 2019, la Commission consultative des trésors nationaux du ministère de la Culture a rendu un avis favorable à la reconnaissance de la sculpture comme "œuvre d'intérêt patrimonial majeur". 

Le Musée des beaux-arts de Rennes désormais dans ses collections l'œuvre d'un artiste majeur pour l'histoire de l'art et exceptionnelle par sa rareté, sa qualité artistique et ses dimensions.