• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

A Rennes, les visites du tunnelier rencontrent un vif succès

Le public est nombreux pour voir le tunnelier Elaine de la seconde ligne du métro rennais. Ici devant la maquette. / © B. Van Wassenhove
Le public est nombreux pour voir le tunnelier Elaine de la seconde ligne du métro rennais. Ici devant la maquette. / © B. Van Wassenhove

Depuis dimanche et jusqu'à ce lundi soir, le public se presse pour voir le tunnelier du second métro rennais. Ils étaient plus de 10 000 dimanche. Un parcours, une exposition présentent l'engin qui creusera les galeries.

Par Hélène Pedech


Il est arrivé début novembre par convois exceptionnels: 70 camions ont acheminé le tunnelier en pièces détachées depuis Schwanau en Allemagne. Depuis, l'engin a été assemblé et baptisé Elaine, après que les Rennais ont été consultés via le site internet de Rennes métropole. A compter du 5 janvier 2015, le tunnelier commencera à creuser les 8 km de galeries prévues pour la ligne B du futur métro.
Le tunnelier lors de sa construction en Allemagne / © Rennes Métropole
Le tunnelier lors de sa construction en Allemagne / © Rennes Métropole

Baptisé vendredi par Manuel Valls

Comme le veut la tradition, Elaine a été baptisée vendredi 20 décembre par le Premier ministre, Manuel Valls, et cela, 17 ans jour pour jour après le baptême de son grand frère tunnelier, Perceval. Après les officiels; place au public. Depuis dimanche, et jusqu'à ce lundi soir, "la base-vie" du tunnelier ouvre ses portes gratuitement. C'est la seule occasion de voir le tunnelier avant ses premiers tours de roue dans le sous-sol rennais.


Elaine pèse 1450 tonnes

La base-vie du chantier s'étend sur une vaste zone de 3,5 hectares, entre les terrains militaires et le nouveau quartier de La Courrouze ( au Sud-Ouest de Rennes). Les portes ouvertes permettent de découvrir, à travers un circuit, des expositions présentant notamment une rétrospective de la construction de la ligne A du métro, une maquette et une vidéo expliquant le fonctionnement du tunnelier.

Le public peut aussi découvrir les cinq zone-clefs du chantier:

- l'aire de marinage, qui accueillera les débalis extraits par le tunnelier;
- la station d'épuration, qui permet de traiter les eaux récupérées sur le chantier;
- la zone de stockage des voussoirs, qui sont les anneaux qui constitueront la paroi du tunnel;
- la centrale de mortier pour la fabrication du mortier de bourrage (remplissage du vide entre les voussoirs et le terrain);
- enfin, le tunnelier Elaine, qui a été assemblé directement dans le fonds d'un 'puits d'introduction" de 75 mètres de long et 20 mètres de profondeur. Le disque du tunnelier en lui-même présente un diamètre de 9,44 mètres, meure 82 mètres de long et pèse 1450 tonnes


Une progression de 300 mètres/ mois

Une fois en route, il est prévu que le tunnelier avance de 300 mètres environ par mois. Il devrait parvenir en 2017 à son point de sortie, à l'entrée Nord du boulevard de Vitré. La livraison du chantier est annoncée pour fin 2019.
Rappelons, que le chantier de la deuxième ligne de métro de Rennes est actuellement le plus gros chantier de travaux publics en France avec un coût annoncé d'1,184 milliards d'euros. 

Une animation sur le fonctionnement du tunnelier (celui de Barcelone) - Images Herrenknecht :
animation tunnelier

Pour participer aux visites

Dimanche 21 décembre, de 14h à 18h;
lundi 22 décembre, de 10h à 18h.
Accès par l'avenue Jules Maniez à Rennes (quartier de la Courrouze).
Le stationnement n'étant pas possible sur le site de la base de vie et aux abords, des navettes gratuites du réseau Star seront organisées au départ de l'esplanade Charles de Gaulle à Rennes (un bus toutes les 10 minutes à partir de 13h45 le dimanche; dès 9h45 le lundi. Départ au niveau de la gare bus près de la station de métro.

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touch - Miossec

Les + Lus