• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes. La maman, accusée d'avoir secoué son bébé, relaxée

Vanessa Keryhuel a été relaxée lundi 4 mars par le tribunal correctionnel de Rennes. Elle était accusée d'avoir secoué son bébé. / © France 3 Bretagne
Vanessa Keryhuel a été relaxée lundi 4 mars par le tribunal correctionnel de Rennes. Elle était accusée d'avoir secoué son bébé. / © France 3 Bretagne

Vanessa Keryhuel était jugée lundi 4 mars par le tribunal correctionnel de Rennes pour maltraitance envers son petit garçon, âgé de six semaines, en février 2015. La mère de famille bretonne a finalement été relaxée.

Par Lucas Hobé

Durant le procès de Vanessa Keryhuel, accusée d'avoir secoué son bébé âgé de six semaines, les débats ont longtemps porté sur les expertises médicales réalisées dans le cadre de cette affaire.

Pour certains médecins, "le liquide anormalement présent autour du cerveau de l'enfant serait dû à des hématomes, causés par de la maltraitance".

Une erreur de diagnostic pour Vanessa Keryhuel et son avocat, qui défendaient la thèse d'une hydrocéphalie. 

En début d'audience, le Procureur de la République a demandé le renvoi de l'affaire pour des expertises complémentaires. Mais le président du tribunal a maintenu l'audience. La mère de famille a finalement été relaxée, quatre ans après l'hospitalisation de son enfant et le signalement au procureur de la République en février 2015.

Un soulagement pour Vanessa Keryhuel, lavée de tout soupçon, qui a "du mal à réaliser que cette histoire est bien terminée". La mère de famille compte désormais, via son association Adikia, aider les autres familles confrontées à ce genre de situation. 

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus