• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Rennes : les personnels des urgences du CHU rejoignent le mouvement de grève à partir de ce jeudi 00h

Les urgences du CHU Pontchaillopu à Rennes / © DAMIEN MEYER / AFP
Les urgences du CHU Pontchaillopu à Rennes / © DAMIEN MEYER / AFP

Les personnels des urgences du CHU de Rennes annoncent qu'ils rejoignent le mouvement de grève lancé début avril par les urgences de hôpitaux de Paris. En Bretagne trois services d'urgence participent à cette contestation : Brest, Morlaix et Rennes à partir de ce jeudi 23 mai à 00h.

Par Maylen Villaverde


La mobilisation s'étend et s'organise. A partir de ce jeudi 23 mai 00h c'est au tour des personnels du CHU de Rennes de rejoindre le mouvement. Ils entendent ainsi dénoncer les conditions d'accueil et demander des moyens supplémentaires.


Des patients dans les couloirs


"Les urgences de Rennes ne sont plus en capacité d'accueillir des patients sur un lit. Le quotidien est que la majorité des usagers attendent sur des brancards ou des fauteuils dans les couloirs" expliquent dans un communiqué le syndicat Sud santé-sociaux du CHU. Cette situation est aussi pour l'organisation syndicale le résultat du développement de la chirurgie ambulatoire et de la baisse du nombre de lits disponibles le nuit et le week-end.

Les représentants des salariés dénoncent les politiques d'austérité subies par l'Hôpital public depuis de longues années qui "se révèlent inefficaces et à contre-sens d'une véritable politique de santé publique et d'accueil des populations".

Les employés réclament davantage de postes d'infirmiers, d'aide-soignants et une revalorisation des salaires de 400 euros.


Quarante établissements en grève 


Cette grève a été lancée début avril par les salariés des urgences des hôpitaux de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris. Désormais une quarantaine d'établissements hospitaliers ont rejoint la grève illimitée. Parmi eux les services bretons des urgences de Brest, Nantes, Morlaix, Lannion et Rennes (à partir de jeudi 23 mai 00h).


Samedi 25 mai, à l’initiative du collectif « inter-urgence », les hospitaliers se réunissent à Paris pour décider des suites du mouvement et de son extension. Une délégation rennaise représentera les personnels des urgences du CHU de Rennes.


Lundi 20 mai une soixantaine de personnes travaillant aux urgences de Brest ont manifesté dans les rues du centre-ville :
 


 

Sur le même sujet

Pierre Karleskind, élu eurodéputé LREM

Les + Lus