Rennes. Stunfest, le festival de jeux vidéo pas comme les autres, démarre ce jeudi sur Twitch

La 16 è édition du festival de jeu vidéo, Stunfest, démarre ce jeudi 27 mai à 19h. Cette année, Covid oblige, le festival sera accessible uniquement via la plateforme en ligne Twitch. Conférences, danses, battles et bien sûr compétitions de jeux sont au programme. 

Compétition de jeu vidéo lors de l'édition 2019 du Stunfest au Liberté à Rennes.
Compétition de jeu vidéo lors de l'édition 2019 du Stunfest au Liberté à Rennes. © DR

La dernière édition du Stunfest, en 2019 avait accueilli 10 000 visiteurs au Liberté à Rennes et comptabilisé un million de vues sur le réseau social Twitch.
Il faut dire que ce festival rennais autour du jeu vidéo a une audience sans frontière avec la moitié des festivaliers hors hexagone. La majeure partie du public étranger se partageant entre le Japon et les Etats-Unis.
Cette année, l’organisation a dû se plier aux contraintes sanitaires. Aymeric Lesné, directeur de 3 Hit Combo, l’association organisatrice du festival Stunfest nous dévoile tout de cette drôle d’édition.

Aymeric Lesné : On a investi la salle de la Cité, beaucoup plus petite que le Liberté. On y a installé 5 plateaux, comme des plateaux télé et on diffuse ce qui s’y déroule sur Twitch. Sur place, seuls 20 spectateurs simultanés sont autorisés. Ils assistent à ce qui se passe depuis le balcon de la salle de la Cité. Les personnes intéressées doivent réserver gratuitement sur notre site. Elles ne pourront rester qu’une heure.

Aymeric Lesné : On propose des conférences avec des joueurs, des joueuses, des créateurs… Du théâtre même : une comédienne viendra raconter ses expériences vécues dans les jeux vidéo, ce jeudi à 22 h.

Il y aura aussi une battle entre des danseurs de hip-hop et des joueurs de street fighter. Des illustrateurs seront filmés pendant qu’ils créent, un artiste fera même un canevas et commentera ce qu’il fait en direct. Des compétitions entre joueurs auront lieu en ligne mais cette année, personne ne pourra venir toucher des manettes sur place.

Aymeric Lesné : Déjà, le mot festival. Ailleurs ce sont des salons à visée commerciale. Nous, on propose un événement culturel avec différentes formes créatives. On veut montrer que le jeu vidéo est un objet culturel qui existe et a irrigué la création de l’art et de la culture.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeu vidéo culture festival événements sorties et loisirs covid-19 santé société