Rennes: toujours le drapeau rouge aux étangs d'Apigné

Drapeau rouge sur l'étang d'Apigné / © Amélie Lepage
Drapeau rouge sur l'étang d'Apigné / © Amélie Lepage

Les étangs d'Apigné, c'est le site de baignade préféré des rennais pendant l'été. Mais en ce moment la chaleur est propice à la multiplication des cyanobactéries, une pollution qui empoisonne les plans d'eau douce, absorbe l'oxygène et provoque la mort de la faune à commencer par les poissons.

Par Marc-André Mouchère avec Gilles Le Morvan

Baignade et activités nautiques restent pour l'instant interdites aux étangs d'Apigné. Des étangs qui font figure de plage rennaise dès que viennent les beaux jours.


Au-delà du seuil réglementaire

Un coin de verdure, près du moulin d'Apigné et des méandres de la Vilaine juste de l'autre coté de la rocade-sud. La ville a aménagé la plage de sable depuis quelques années. Mais la semaine dernière, les cyanobactéries ont refait leur apparition au terme d'un mois de juin plutôt ensoleillé.

Les analyses effectuées par le laboratoire de l'École des Hautes études en Santé Publique et le laboratoire Limnosphère ont révélé une concentration de 186 540 cellules de cyanobactéries par millilitre d'eau au niveau de la plage, une proportion supérieure au seuil réglementaire de 100 000 cellules/ml.

Cette trop forte concentration a mené la ville de Rennes à prendre un arrêté municipal interdisant la baignade. De nouvelles analyses viennent d'être effectuées. On attend les résultats pour demain ou vendredi dernier délai. Et la ville de Rennes a pris des mesures pour accélérer le retour à la normale.

Cyanobactéries dans l'étang d'Apigné à Rennes
ITW Charlotte Marchandise-Franquet Ajointe à la Santé Ville de Rennes

Sur le même sujet

Les + Lus