Rennes: un Tunisien en grève de la faim depuis 45 jours a été libéré du centre de rétention

Il était en grève de la faim depuis 45 jours. Un Tunisien, âgé de 37 ans a été libéré samedi du centre de rétention administrative de Rennes.

902 personnes étrangères ont été retenues au Centre de rétention administrative de Rennes - Saint-Jacques de la Lande en 2016
902 personnes étrangères ont été retenues au Centre de rétention administrative de Rennes - Saint-Jacques de la Lande en 2016 © France 3 Bretagne - V. Chopin

Hichem Maaoui est arrivé en France en 2011, pour rejoindre sa compagne et leur fille handicapée. Après 45 jours de détention au centre de rétention, il est sous le coup d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF) comme le veut la procédure.

Il est menacé d'expulsion à tout moment vers la Tunisie. Séparé de sa compagne, il détient un droit de visite sur sa fille de six ans accordé par le juge des familles.

Formé comme cuisinier-pizzaiolo, il a travaillé dans plusieurs restaurants, "avant d'être victime d'un patron-escroc". "Sans revenus, il ne peut plus payer son loyer et a été expulsé de son logement. Hichem a intenté une procédure devant le Conseil des Prud'hommes de Brest contre son ancien patron", a indiqué la Cimade qui avec plusieurs associations bretonnes défendent la cause du père de famille. 

Il a entamé une grève de la faim le 15 juin "suivie par le docteur du centre de rétention administrative de Rennes qui a pris fin samedi", a déclaré M. Maaoui.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
immigration société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter