Rennes : le tunnelier Elaine est reparti

Publié le Mis à jour le
Écrit par T.P. avec K.V.

Le tunnelier Elaine qui creuse la seconde ligne de métro à Rennes est reparti ce mercredi matin. Il était à l'arrêt depuis le 19 novembre après l'effondrement du sol d'un magasin du centre historique le 19 novembre rue de Saint-Malo. Un affaissement provoqué par le tunnelier mais sans victime.


L'énorme chantier, pour le creusement du tunnel de la seconde ligne de métro, qui occupe le centre-ville de Rennes depuis trois ans, a redémarré ce mercredi, après un mois d'arrêt. Un creusement interrompu le 19 novembre dernier après l'effondrement du plancher du magasin Noz situé rue de Saint-Malo. Un affaissement clairement provoqué par les travaux du tunnelier, qui creusait 20 mètres en-dessous.


Reprise sur fond d'expertise

Après évacuation puis retour des riverains, carottage, sondage, consolidation... le tunnelier Elaine n'a donc repris son travail de grignotage du terrain qu'en milieu de matinée. Une reprise, alors que le tribunal administratif, suite à une requête de plusieurs entreprises du chantier, vient d'ordonner une expertise pour comprendre les raisons et les conséquences de ce dernier affaissement.

L'immobilisation du tunnelier coûte 109 000 € par jour, or l'expertise ne devrait être rendue que fin avril. On comprend mieux l’insistance de Rennes Métropole et de la Semtcar, maître d’ouvrage, à voir le chantier redémarrer après un mois d'immobilisation.

Elaine va creuser une vingtaine de mètres jusqu'à ce vendredi, puis il s'arrêtera pour les fêtes de fin d'année, avant de repartir le 2 janvier.

durée de la vidéo: 01 min 17
Redémarrage du tunnelier à Rennes