Rennes : un salon de coiffure en plein air pour les sans abris

Pendant quelques heures, ce dimanche 7 février, l'Esplanade Charles de Gaulle à Rennes s'est transformée en salon de coiffure et de barbier... en plein air. Un salon installé provisoirement par l'association Renn'Espoir pour les personnes qui vivent dans la rue. 

Une coupe de cheveux et une taille de barbe pour les sans-abris, une première à Rennes
Une coupe de cheveux et une taille de barbe pour les sans-abris, une première à Rennes © S. Salliou - FTV

"Quand tu dors dans la rue, faut prendre soin de soi, c'est important, pour rester digne", explique Bébert, avec ses grands yeux bleus et son rire qui résonne sur l'esplanade Charles de Gaulle, vide en ce dimanche après-midi.

Les jeunes barbers ont sorti les tables de camping et se sont mis à l'abri du vent, près du Liberté. Ils ont recréé un salon et embarqué avec eux, les peignes, tondeuses, miroirs et autres produits capillaires. Pendant quelques heures, ils vont coiffer les sans abris qui se présentent. 

12 personnes sans-abris ont été coiffées

Les jeunes de l'association RennEspoir, plus habitués aux maraudes dans la ville, ont fait le tour de la ville pour annoncer l'opération aux sans abris. 12, comme Bébert vont se présenter entre 14h et 17h30.

Lui est à la rue depuis le 22 mai 2020. "Une séparation dit-il, après le premier confinement". Depuis, il est passé par Bordeaux, Redon et Rennes. "C'est une bonne ville, Rennes. Beaucoup d'associations s'occupent des sans abris, ils nous donnent à manger, des vêtements et là, ils nous coupent les cheveux (...)  qu'est-ce que c'est bien d'avoir des gens comme vous" lance-t-il à Momo, c'est lui qui va s'occuper de ses cheveux aujourd'hui. Momo est barber dans un salon à Rennes, comme Oussama, ils donnent de leur temps pour faire du bien. 

 

On est là pour eux, on pense à eux... juste pour se faire du bien

Oussama, barber

Oussama, lui bichonne Khaled : coupe de cheveux, taille de barbe. "On est là pour eux, on pense à eux... juste pour se faire du bien". Khaled dort sous une tente dans le centre-ville de Rennes, ça fait bien longtemps, qu'il ne fréquente plus les salons de coiffure, qu'il n'a pas croisé les ciseaux ou la tondeuse d'un professionnel de la coupe. Khaled ne cesse de remercier Oussama : "c'est de la chaleur humaine, dont on a besoin en ce moment. Merci". 

Une belle première qui sera amenée à être renouvelée par Salima, la présidente de l'association RennEspoir et son équipe. Le rendez-vous est déjà pris pour une prochaine coupe dans la rue, dans deux ou trois mois. Histoire de se faire du bien et de sentir beau.

Association RennEspoir coupe les cheveux des sans abri dans la rue

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société solidarité social économie